Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 29 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cologne : pour le Carnaval, la ville crée un "espace sécurisé" pour les femmes

Afin d'éviter les agressions sexuelles, les femmes pourront se réfugier dans une "zone protégée" lors du Carnaval de Cologne, qui débute la semaine prochaine.

En quarantaine

Publié le
Cologne : pour le Carnaval, la ville crée un "espace sécurisé" pour les femmes

Un million de personnes costumées sont attendues lors de l'illustre carnaval de Cologne, qui débutera le jeudi 4 février. 

Cet évènement est chaque année un casse-tête sécuritaire pour la police, qui doit éviter agressions, vols, pickpockets... La sécurité sera cette année prise encore plus au sérieux, après la tragique nuit de la Saint-Sylvestre, où des centaines de femmes ont été agressées par des migrants.

Pour éviter un tel fiasco, la municipalité a décidé d'agir. "Nous sommes conscients que les journées du Carnaval représentent un défi et que nous devons montrer que nous avons tiré les leçons des terribles incidents de la nuit du Nouvel An", a déclaré Guido Kahlen, un conseiller municipal. 

The Telegraph, cité par Slate rapporte que les autorités municipales ont annoncé la création...

d'une zone sécurisée réservée. Dans cet espace protégé, des travailleurs sociaux et psychologues seront disponibles. En tout, près de 360.000 euros seront dépensés pour assurer la sécurité des femmes, selon le Süddeutsche Zeitung. 

Mais l'idée d'une zone réservée aux femmes n'est pas exempte de critiques. La journaliste de Slate Christina Cauterruci écrit ainsi : "Désigner une zone comme “sécurisée” implique que le reste de la ville n'est “pas sécurisé” –que le seul endroit où les femmes peuvent se sentir protégées est un espace de quarantaine isolé et ségrégué par genre."

D'autres mesures ont été annoncées : des policiers en uniforme et en civil se mêleront à la foule, des caméras vidéo mobiles assureront la surveillance et des contrôles seront effectués à l'entrée des places et des rues névralgiques. Quant aux voleurs et pickpockets connus de la police, ils n'auront pas le droit de se rendre dans certaines zones de la ville. Cologne comptera donc des "zones sécurisées pour les femmes" et des "zones interdites aux pickpockets". Quel progrès.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 30/01/2016 - 12:46 - Signaler un abus Une zone pour les blancs, une zone pour les arabes?

    Il ne fera pas bon se balader dans la "zone non sécurisée", le soir du carnaval...car cet apartheid (merci Merkel, Flamby, Junker, Schultz, Tusk...) est une façon de dire aux clandestins: " allez-y, lâchez-vous, car elles n'avaient pas à être dans la zone qui vous est réservée, ces femmes impures!"

  • Par Borgowrio - 30/01/2016 - 14:23 - Signaler un abus Mixité et vivre ensemble

    Un apartheid à l'envers . C'est ni plus ni moins ce qui est arrivé dans les banlieues , les européens et les commerces sont partis pour vivre en paix . Du coup la gauche dénonce des ghettos et demande la mixité ..

  • Par Djib - 30/01/2016 - 14:35 - Signaler un abus La meilleure sécurité pour les femmes:

    voilées, enfermées à la maison et ne sortant qu'accompagnées par un mari, un père ou un frère. Ben voilà, on y arrive!

  • Par Philippe Lafleur - 30/01/2016 - 15:02 - Signaler un abus C'est une blague ???

    Des zones "interdites aux pickpockets" !......... c'est une blague ? ou de l'humour Teuton ?.... là j'avoue..........................

  • Par Anguerrand - 30/01/2016 - 16:30 - Signaler un abus Les allemands découvrent les bienfaits de l'immigration

    Chacun son tour, eux aussi découvrent" l'enrichissement "du mélange des civilisations. Ils vont aussi découvrir que cette belle religion oblige à se protéger et à modifier notre civilisation chretienne ou d'origine chretienne.

  • Par Lafayette 68 - 30/01/2016 - 18:07 - Signaler un abus Carnavalesque

    On marche sur la tête chez Merkel ou plutôt elle a perdu la tête ! Mieux vaut aller flâner à l'Est , en Pologne ou à Budapest chez Victor Orban...

  • Par ALAIN B - 30/01/2016 - 18:25 - Signaler un abus Apartheid !!

    Nos dirigeants deviennent complètement fous et seront jugés le jour venu devant la haute cour....

  • Par ALAIN B - 30/01/2016 - 18:25 - Signaler un abus Apartheid !!

    Nos dirigeants deviennent complètement fous et seront jugés le jour venu devant la haute cour....

  • Par Gré - 30/01/2016 - 19:56 - Signaler un abus Les moules ? Parquées !

    Merveilleux. Quelle prévoyance ! Je vois d'ici la réponse du policier qui enregistre une plainte : "et que faisiez-vous en dehors de la zone sécurisée ? Prenez-vous en à vous-même"

  • Par Texas - 30/01/2016 - 20:13 - Signaler un abus Et pour...

    ...l' Oktober Fest ...ce sera du thé à la menthe ! . Et ils espèrent nous amuser longtemps comme ça ? .

  • Par Mario - 31/01/2016 - 10:35 - Signaler un abus La charia s'installe pendant

    La charia s'installe pendant le carnaval. Les femmes sont parquées loin des yeux des hommes. Comme me l'a dit un tunisien, chez nous ,des hommes qui violent en masse se font exterminer en masse ,surtout s'ils sont étrangers. La peur fait faire n'importe quoi à nos dirigeants, par contre elle n'effleure pas les violeurs.

  • Par pale rider - 31/01/2016 - 10:48 - Signaler un abus +1 à tous les commentaires précedents ,

    je suis curieux de savoir combien de temps les allemands vont supporter ce laisser aller sordide de leurs élus ...des Allemands , incapables de faire respecter l'ordre et la sécurité ? comme c'est étrange ... totalement contre nature , ça va mal finir , Merkel va finir physiquement clouée au mur des co**es .

  • Par langue de pivert - 31/01/2016 - 10:49 - Signaler un abus SlutWalk vers des "camps" ?

    Allons enfants de la Patrie Le jour de gloire est arrivé ! Contre nous de la tyrannie L'étendard sanglant est levé Entendez-vous dans nos campagnes Mugir ces féroces soldats? Ils viennent jusque dans vos bras. Égorger vos fils, vos compagnes! Aux armes citoyens Formez vos bataillons Marchons, marchons Qu'un sang impur Abreuve nos sillons Les rues ? les piscines ? Et demain ? Les restaurants ? les transports en communs ? (on en parle déjà ?) Faut-il autoriser "les salopes" à conduire une voiture ? Maudit(e)s soient les dirigeant(e)s européen(ne)s pour leur capitulation ! Ces canailles auront des comptes à rendre un jour que j'espère proche.

  • Par bd - 31/01/2016 - 12:25 - Signaler un abus Filmez les avec vos smartphones!

    Cette mesure apparaît quasiment comme une caution à la charia. La meilleure réponse aurait plutôt un appel à l'action citoyenne. Tout témoin devrait être encouragé à filmer (sans se mettre en danger) les auteurs de ces exactions - et à transmettre l'info à la police - pour que les auteurs de délits se sentent insécurisés... PARTOUT et non uniquement dans des "zones protégées".

  • Par vangog - 31/01/2016 - 19:48 - Signaler un abus @bd vous voulez faire des cassettes de porno-soft?

    Les europeistes n'arrivent pas à remettre la main ( façon d'écrire...) sur 10000 enfants migrants, qui excitent la convoitise des mafias de passeurs ( complices des caritativo-gauchistes)...alors, des violeurs de femmes qui ont commis l'erreur de se rendre dans la zone réservée aux pickpockets, ils ne vont même pas prendre les plaintes!...

  • Par Borgowrio - 31/01/2016 - 19:53 - Signaler un abus Les moules parquées

    J'aime bien les parcs à moules de Gré

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€