Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 15 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Collision mortelle à Millas : "On doit la vérité aux familles" affirme la ministre des Transports

Elisabeth Borne a également indiqué qu’un coordinateur interministériel allait être nommé après le terrible accident entre un train et un bus scolaire qui a fait au moins six morts, ce jeudi.

Suite

Publié le

La France se réveille sous le choc. Jeudi, un terrible accident entre un train et un bus scolaire à un passage à niveau a fait au moins quatre morts et 20 blessés, à Millas, dans les Pyrénées-Orientales. Alors que l’enquête pour établir les circonstances du drame suit son cours, l'identification des victimes est terminée, a annoncé la préfecture. Sur Europe 1, la ministre des Transports a annoncé qu’un coordinateur interministériel allait être nommé pour aider les familles. "Le rôle de ce coordinateur interministériel va être d'être présent aux côtés des familles, dans la durée, pour les aider dans leurs démarches" a indiqué Elisabeth Borne.

Au niveau des responsabilités, elle invite à la prudence, soulignant que le passage à niveau concerné n’avait pas été signalé comme dangereux. "Je voudrais appeler tout le monde à la prudence. Aujourd'hui, ne commentons pas la position des barrières" a-t-elle insisté. "La conductrice du bus, elle-même blessée, n'a pas pu être interrogée. C'est le temps maintenant de l'enquête judiciaire et administrative. On doit la vérité aux familles. Ce passage n'était absolument pas dans la liste des passages à niveau signalés. Il y a un programme national pour traiter les passages à niveau signalés comme dangereux, mais celui-là n'était pas considéré comme dangereux".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par AB25 - 15/12/2017 - 11:19 - Signaler un abus Le réseau est sur-dimensionné

    La vérité c est que par lacheté on force RFF a maintenir un réseau trop étendu et obsolète ( il faut bien faire plaisir aux élus locaux chacun veut son train). Un tiers des voies transporte... 1 % du total des passagers. Il faut abandonner ces kilomètres inutiles pour augmenter la qualité du reste du réseau. Avec les moyens de transport moderne ces zones ne seront pas abandonnées on y entretien des routes, le bus coûte bien moins cher en infrastructure. Pour maintenir le réseau il faut le recentrer sur la part utile.

  • Par essentimo - 15/12/2017 - 17:50 - Signaler un abus Les conducteurs

    des cars connaissent les horaires des trains. NON ?

  • Par Anouman - 15/12/2017 - 20:15 - Signaler un abus Passage à niveau

    L'enquête dira si une défaillance technique des barrières et du feu rouge a eu lieu. Mais dans la plupart des accidents de ce type c'est simplement une erreur humaine qui est la cause. Donc la seule solution pour un risque zéro n'est même pas un test de QI au permis de conduire (quoique ça pourrait améliorer la sécurité routière) mais de faire des passages supérieurs ou inférieurs en lieu et place des passages à niveau. Mais soyons clairs, les élus préfère financer des stades, refaire la place de la mairie ou monter des ZAC qui restent vides.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€