Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Colère des policiers : nouvelle manifestation, le patron de la police hué

Bernard Cazeneuve a décidé de recevoir les syndicats ce mercredi, à 17h.

Tensions

Publié le
Colère des policiers : nouvelle manifestation, le patron de la police hué

Le malaise ne fait plus aucun doute. Près de 400 policiers s'étaient réunis à Evry pour "accueillir" le directeur de la police nationale, Jean-Marc Falcone. Ce dernier se rendait à Evry, en Essonne d'où sont partis de nombreux policiers qui ont manifesté sur les Champs-Elysées dans la nuit de lundi à mardi.

A LIRE AUSSI - Manif de policiers : un palier supplémentaire dans l’exaspération et vers des policiers-vengeurs comme à la fin des années 1970 ?

Accompagné par le directeur central de la sécurité publique (DCSP) Pascal Lalle, il était venu rencontrer les chefs de brigade et de brigade anticriminalité (BAC) de l'Essonne "pour les écouter et échanger avec eux dans une démarche constructive" selon une source contactée par l'AFP.

Un peu plus tôt, l'IGPN (la police des polices)  a annoncé sa volonté d'enquêter sur "les manquements individuels aux règles statutaires" des policiers manifestants.

A leur sortie, les responsables de la police ont été copieusement hués par les fonctionnaires présents. "Notre hiérarchie n'a rien compris aux malaises des fonctionnaires" a expliqué à l'AFP une policière. "On attendait plus de soutien de notre hiérarchie. On s'en prend plus aux policiers qu'aux voyous" abonde un autre.

De son côté, le syndicat Unité SGP Police-FO appelle à une "marche de la colère policière et citoyenne" pour le 26 octobre à Paris. Bernard Cazeneuve a finalement décidé de recevoir les syndicats ce mercredi, à 17h.

A LIRE AUSSI - Etat (psychologique) d’urgence : l'Etat est-il capable de sauver les derniers lambeaux de sa légitimité face à la colère des combattants abandonnés sur le front des fractures françaises ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par minilamber - 19/10/2016 - 07:42 - Signaler un abus Le combat de demain

    Etait noire la nuit, était rouge le feu La nation semblait à l'agonie. Plus de chefs, plus de foi, un destin malheureux S'abattait sur la chère Patrie...

  • Par cloette - 19/10/2016 - 08:55 - Signaler un abus Les signaux d'alarme

    La police est exténuée , l'armèe ne dit rien elle est muette , mais attention une armée qui bascule , c'est la rèvolution .... L'Etat semble aveugle ...

  • Par tubixray - 19/10/2016 - 09:01 - Signaler un abus Gouvernement de traitres

    Les forces de l'ordre contraintes de se faire caillasser, bruler gravement et assassiner sans plus de droit à la défense que le citoyen ordinaire (policiers particulièrement) devient intolérable ..... Le temps de la révolte est venu face à ce gouvernement de collabos....

  • Par Beredan - 19/10/2016 - 09:21 - Signaler un abus Syndicats débordés ?

    Il semblerait que les policiers n'aient plus confiance dans des syndicats qui mangeraient dans la main du ministre et du directeur général .

  • Par Lafayette 68 - 19/10/2016 - 09:46 - Signaler un abus Soutien

    Total soutien aux policiers de base et honte aux politiques DE DROITE ET DE GAUCHE , gouvernants irresponsables et bien planqués , trop bien payés .

  • Par cloette - 19/10/2016 - 09:49 - Signaler un abus On est en pleine collaboration

    Et avec Juppé cela changera t il ? ..... À votre avis ?

  • Par Jean-Benoist - 19/10/2016 - 10:08 - Signaler un abus laxisme de la justice

    Avec Taubira qui a supples peines plancher, Urvoas qui a supprimé les tribunaux pour mineurs et la Cgt qui a publié des affiches anti flics.. et ce pouvoir de pieds nickelés qui a oeuvré contre les citoyens français. Stop a ce gachis et virons ces incompétents

  • Par ISABLEUE - 19/10/2016 - 10:30 - Signaler un abus Soutien total à notre police

    tenez bon. Ca suffit, ne vous laissez plus manipuler par les ronds de cuir des hautes administrations de ce gouvernement. Le Peuple vous soutient.

  • Par cloette - 19/10/2016 - 10:43 - Signaler un abus Soutien total

    Idem

  • Par Jasmin84 - 19/10/2016 - 11:04 - Signaler un abus Bien sûr soutien total mais

    Bien sûr soutien total mais il faut cesser de répéter que la situation est due au manque de moyen. sinon demander aux policiers d'assister passivement aux saccages, agressions, dégradations, multiplier leur nombre est inutile. C'est la volonté politique qui fait défaut, les policiers attendent pendant des heures des instructions qui ne viennent pas ou se donnent du mal pour arrêter des délinquants qu'ils reçoivent pour instructions de relâcher. Parce que notre gouvernement de lâches à peur de stigmatiser... Nul doute qu'avec Juppé ce sera exactement la même chose.

  • Par assougoudrel - 19/10/2016 - 11:14 - Signaler un abus Pour que ces "chefs"de pacotilles

    comprennent la situation, il faudrait qu'ils aillent sur le terrain, au beau milieu du bordel et en tenue de combat et non comme des midinettes avec porteur de parapluie, alors que leurs hommes reçoivent des cocktails Molotov, bouteilles d'acide et autres projectiles meurtriers. Seulement ce sont des larves, des lâches, des résidus d'hommes, des mégots. Un jour, ce sont eux qui seront sous des cocktails et ce sera le peuple français, exaspéré, qui leur en foutra plein la gueule. Je voudrais être un gros mille-pattes le jours de la distribution de coups de pieds au culs à ces maudits. Ils n'ont même pas honte de toucher leur paie à la fin du mois ces fainéants.

  • Par vangog - 19/10/2016 - 11:22 - Signaler un abus La hiérarchie policière gauchiste, issue des banlieues

    et du féminisme est mauvaise! Comme en 1789, la garde se rangera du côté du peuple de France et enverra ses chefs corrompus à la guillotine...

  • Par langue de pivert - 19/10/2016 - 11:29 - Signaler un abus Carottes ; boeuf-carottes...et bâton !

    Les syndicats "d'accompagnement" en croquent avec l'exécutif ! Quand tous les policiers de base seront dans la rue il fera quoi Cazeneuve ? Il les mettra en prison ? ☺ Assez de menacer NOTRE police ! La police est au service des citoyens, pas de l'exécutif. Quand les effectifs auront été multiplié par 10 et que les policiers seront armés de famas ça changera quoi si les ordres sont d'être passif et de "ramasser" ? Les zones de non-droit doivent être reprises en main à n'importe quel prix ! Force doit rester à la loi ! Et si quelqu'un doit rester sur le goudron que ce ne soit pas des policiers !

  • Par Leucate - 19/10/2016 - 11:45 - Signaler un abus Couple Police-Justice

    La Police est abîmée mais a encore les moyens de fonctionner. Le problème est celui de la Justice, ministère sinistré et oublié dans le budget de l'Etat depuis 35 ans et qui n'a pas suivi l'augmentation régulière de la délinquance. Elle est incapable de traiter quantitativement la masse des affaires résolues (auteur identifié et interpellé) transmise en amont par la Police et la Gendarmerie, et de les juger. Quant aux affaires jugées quand même, elle est incapable d'appliquer les peines faute de prisons. Comme dans toute entreprise sinistrée, les personnels débordés font du bricolage pour ceux qui veulent encore travailler, tandis que les autres font du mauvais esprit (le mur des cons). D'autres enfin rêvent à des améliorations que seule une entreprise en bonne santé et disposant d'argent peut entreprendre ou au moins essayer. La Justice actuelle stérilise toute l'action de la Police en amont en ne mettant pas hors circuit les malfrats qu'elle arrête et dont elle lui transmet les dossiers. Bref, la Justice n'applique plus les lois de la république votées par ses représentants et qui sont regroupées dans le code pénal avec les peines applicables, elle en est incapable.

  • Par Beredan - 19/10/2016 - 12:05 - Signaler un abus Reprise en mains ?

    Dans l'affolement , les autorités inciteraient les syndicats Á organiser des manifestations pour reprendre leurs troupes en mains...

  • Par essentimo - 19/10/2016 - 13:01 - Signaler un abus A suivre

    mais manifestation citoyenne s'il y a la moindre sanction contre les policiers ! Et démission de Cazeneuve et Falcone !

  • Par clint - 19/10/2016 - 13:29 - Signaler un abus Spectacle d'une police aux mains du FN ?

    Le directeur de la police est nommé par le gouvernement. Si il y a quelqu'un à qui s'en prendre c'est au ministre de l' intérieur ! La main mise du FN sur certains éléments donnent aux démocrates à réfléchir ce que pourrait être une France sous la domination du FN ! Certes on pourrait leur donner les mêmes possibilités d'intervention que la Gendarmerie, sauf que celle-ci est militaire, n'a pas de syndicats, n'est pas politisée et fait l'objet de peu de procès pour connexion avec les différents milieux mafieux !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€