Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 29 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Code du travail : 85% des Français estiment qu'il est trop complexe

D'après un sondage OpinionWay publié ce lundi, 63% des personnes interrogées pensent que l'actuel code du travail représente un "frein à l'emploi".

Envie de changement

Publié le
Code du travail : 85% des Français estiment qu'il est trop complexe

Seulement 27% des personnes sollicitées affirment que l'actuel code du travail est "très bien comme il est".  Crédit Reuters

Selon les résultats de l'Écoscope publié ce lundi, (le baromètre économique mensuel réalisé par OpinionWay pour Le Figaro et BFM Business), une majorité de Français perçoivent le code du travail actuellement en vigueur comme trop complexe et illisible. Une large proportion des sondés est même favorable à une réécriture plus profonde que celle préconisée par le gouvernement. 

D'après OpinionWay, 85% des Français estiment donc que l'actuel Code du travail est "trop complexe", et 76% le jugent même "illisible".

Par ailleurs, 63% des sondés estiment qu'il constitue un "frein à l'emploi", et 53% regrettent que celui-ci ne soit "pas assez protecteur des droits des salariés". Seulement 27% des personnes sollicitées affirment que l'actuel code du travail est "très bien comme il est". 

Selon Frédéric Micheau, le directeur des études de OpinionWay, "L'insatisfaction varie selon plusieurs critères, notamment la proximité politique". Dans le détail, les sympathisants du parti Les Républicains sont 86% à considérer que le Code du travail actuel représente un frein à l'emploi, ce qui est également l'avis de 61% des sympathisants du PS. Cette opinion descend à 54% chez les sympathisants du FN, et à seulement 26% pour ceux de la gauche radicale. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 25/01/2016 - 21:22 - Signaler un abus Bravo aux 15% qui trouvent qu'il est simple!

    Ils ont de la merde dans les yeux, ou quoi? Ceci dit, pour un code du travail édicté sur les conseils de syndicats ultra-gauchistes et ultra-minoritaires, il ne pouvait en être autrement. Un conseil: aller voir le code Suisse.... Selon l’art. 321c CO, si les circonstances exigent des heures de travail plus nombreuses que ne le prévoit le contrat de travail, le travailleur est tenu en principe d’exécuter ce travail supplémentaire (al. 1). L’employeur peut, avec l’accord du travailleur, compenser les heures de travail supplémentaires par un congé d’une durée au moins égale, qui doit être accordé au cours d’une période appropriée (al. 2). L’employeur est tenu de rétribuer les heures de travail supplémentaires qui ne sont pas compensées par un congé en versant le salaire normal majoré d’un quart au moins Etc...c'est simple, efficace et clair, Suisse, quoi!

  • Par jurgio - 25/01/2016 - 23:05 - Signaler un abus Ce qui prouve que 70% au moins

    ont lu quelque part qu'il était trop complexe.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€