Mercredi 23 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

CNN : Un reportage élogieux sur le Kazakhstan financé par… le Kazakhstan

Les "experts" interrogés dans les interviews sont en réalité… des employés du gouvernement.

Conflit d'interêt

Publié le 24 juillet 2012 - Mis à jour le 28 juillet 2012
 

La république du Kazakhstan : CNN a choisi un sujet plutôt original pour son dernier documentaire. Les médias parlent peu de cet ancien territoire soviétique. Pourtant ce pays n'est pas dénué d'intérêt : riche en ressources, il se modernise rapidement et est située dans une zone stratégique entre la Russie et la Chine. CNN International s'y est donc intéressé dans un reportage spécial. Un reportage plus "spécial" qu'il n'en a l'air, puisque ses sources de financement sont plutôt surprenantes.

C'est un consultant basé en Asie centrale du nom de Myles Smith qui a donné l'alerte, dans un billet publié sur  EuriasaNet.org. Les publicités pour le documentaire annoncent que le programme est "en association avec" une firme nommée Samruk-Kazyna, et avec le Forum Economique Astana. Etrangement, cependant ces groupes ne sont pas nommés, seuls leurs logos sont présentés…

Samruk-Kazyna est une énorme entreprise sous contrôle de  l'Etat qui gère des actifs et les ressources nationaux d'une valeur de 10 milliards de dollars. Le "Astana Economic Forum", également géré par l'Etat, s'occupe officiellement de "dresser la liste des investisseurs potentiels et faciliter des projets de développement".

Mais le financement du documentaire n'est pas clair… Une note vague évoque simplement des "financements provenant des pays dont nous faisons le portrait", phrase qui ne clarifie pas grand-chose : s'agit-il des gouvernements, ou simplement d'entreprises qui travaillent dans le pays ? Même  le journaliste de The Atlantic, Max Fishe, n'est pas parvenu avec tous ses efforts à faire la lumière sur ce financement opaque…

Mais le plus surprenant est sans doute à trouver dans les interviews d'"experts" rencontrés dans le documentaire. L'un d'entre eux,  Murat Karymsakov, est présenté comme un "expert en énergie". Fervent partisan de l'action du gouvernement, on peut l'entendre vanter la politique du Kazakhstan en matière d'énergie, plein d'espoir dans l'avenir économique du pays.

Comment ne le serait-il pas ? Comme le note EurasiaNet, Karymsakov est lui-même un employé du gouvernement, membre de l'organe gouvernemental "Eurasian Economic Club of Scientists' Association", chapeautée par le président du Kazakhstan en personne. Il est aussi organisateur du Forum Astana Economic qui finance le programme, "ce qui signifie que CNN, dans un sens, présente un de ses annonceurs comme un expert neutre qui évaluer le travail du même annonceur", conclut le journaliste.

Lu sur The Atlantic

 


Fermer