Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Christophe Castaner publie une profession de foi en écriture inclusive

Et ce, sans le feu vert de l'Académie française et contre l’avis de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education, qui a déjà exprimé ses réserves concernant cette nouvelle méthode d'écriture.

Envers et contre tous

Publié le
Christophe Castaner publie une profession de foi en écriture inclusive

Le porte-parole du gouvernement est pour l’écriture inclusive et il l’a bien fait comprendre. En effet, Christophe Castaner a décidé de publier une profession de foi en utilisant cette méthode d’écriture. Et ce, sans le feu vert de l’Académie française et contre l’avis de Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education. Le 16 octobre, ce dernier a en effet jugé qu’éditer les manuels scolaires en écriture inclusive n’était "pas une bonne idée". "Je trouve que ça ajoute une complexité qui n'est pas nécessaire", a précisé le ministre de l’Education nationale redoutant que cela nuise à une "bonne" cause.

Il y voit également "une façon d’abîmer notre langue".

"Engagé.e.s auprès d’Emmanuel Macron"

Relevé par Le Lab, le texte de la liste 4 "En Marche Avec Casta" met en avant cette méthode destinée à redonner de la visibilité au féminin au niveau grammatical :

"Cher.e.s ami.e.s,

Engagé.e.s auprès d’Emmanuel Macron, nous sommes des adhérent.e.s, des parlementaires, des référent.e.s, des élu.e.s de collectivités locales ; nous sommes issu.e.s de la ruralité, de la ville, de la banlieue ou de l’outre-mer ; nous venons de la société civile : professions libérales, chef.fe.s d’entreprises, salarié.e.s du privé et du public [...].", peut-on lire dans la profession de foi de la liste de Christophe Castaner en vue des élections internes au parti de la majorité".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 14/11/2017 - 10:10 - Signaler un abus Ah bon?

    il ne sait pas encore où il se situe?

  • Par vangog - 14/11/2017 - 10:36 - Signaler un abus Castaner(e)-le (la)-sectaire...

    je vous (e) l’avais prédit-(e)...

  • Par A M A - 14/11/2017 - 10:54 - Signaler un abus Histoire drôle: Castaner est

    Histoire drôle: Castaner est élu à l'Académie Française. On pavoise dans tous les bistrots varois.

  • Par vauban - 14/11/2017 - 11:11 - Signaler un abus Quoi connar......

    !!

  • Par zen-gzr-28 - 14/11/2017 - 11:34 - Signaler un abus De quoi il se mêle ?

    Son rang peut lui permettre de passer outre les prérogatives du ministre de l'éducation ?

  • Par atlantique07 - 14/11/2017 - 11:42 - Signaler un abus Et voila !

    Les précieuses ridicules nouvelles sont arrivées juste avant le Beaujolais ..

  • Par Eolian - 14/11/2017 - 14:42 - Signaler un abus Bon,

    On a compris, c’est tout bonnement ce qu’on appelle en bon français, un lėche-cul.

  • Par jc0206 - 14/11/2017 - 15:04 - Signaler un abus On a la preuve ....

    Qu'il est vraiment con ! Regardez la photo, il a un air de Darmanin, ça ne trompe pas. L'enseignante retraitée à quatre cent mille euros par an a du lui souffler la connerie lors d'un déjeuner de travail.

  • Par BABOUCHENOIRE - 14/11/2017 - 20:32 - Signaler un abus Vous n'avez rien compris, Castaner lui sait et a compris que

    personne ne lira sa profession de foi, alors il veut se faire remarquer et cela a marché on en parle. Rien à foute des élucubrations de ce gugusse

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€