Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Christine Boutin annonce qu'elle arrête la politique

"Je suis une femme comblée. Je suis fière de ces 40 années", a déclaré cette figure de la droite conservatrice et catholique.

Retraite

Publié le
Christine Boutin annonce qu'elle arrête la politique

C'est une figure de la droite qui s'en va. A 73 ans, Christine Boutin a annoncé ce samedi son retrait de la vie politique, après 40 ans de carrière. Lors d'une conférence de presse au siège du Parti chrétien démocrate, dont elle reste présidente d'honneur, elle a expliqué qu’elle allait démissionner de son mandat de conseillère départementale des Yvelines.

Ancienne ministre du Logement de Nicolas Sarkozy, candidate à la présidentielle en 2002, Christine Boutin s'est dite "fière de ces 40 années". "Je suis heureuse de ne pas avoir renié mes convictions", a-t-elle ajouté, en regrettant d’avoir été "ridiculisée, ringardisée" pour son engagement catholique.

Ce retrait de la politique active ne signifie "pas la fin de [son] intérêt pour la politique", a-t-elle précisé. "Je n’abandonne pas mon rôle d’influence", a ajouté celle qui s'est fait connaître à l'Assemblée par son opposition au Pacs, en 1998, et qui s'était engagée fermement contre le mariage pour tous.

Cette année, Christine Boutin avait appelé à voter en faveur de Marine Le Pen contre Emmanuel Macron, s’attirant des demandes de sanctions au sein de LR. Un choix qu'elle assume : "Toute ma vie j’ai combattu le FN" mais, en tant qu'"nti-Macron primaire, je voulais qu’il fasse le score le plus bas possible", a-t-elle dit.

Christine Boutin étudie désormais deux jours par semaine la théologie à Paris.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 22/10/2017 - 00:58 - Signaler un abus Si seulement BACHELOT, véritable langue de....,.pouvait prendre

    exemple et prendre sa retraite car à 72 ans (il est grand temps qu'elle en profite) ce qui éviterait qu'elle "crache dans la soupe" car ce n'est certainement pas pour l'audimat qu'elle engendre qu'elle est "embauchée" !!!!

  • Par borissm - 22/10/2017 - 09:15 - Signaler un abus Quarante ans de Boutin

    Et elle arrête ? On ne s'en remettra jamais...

  • Par Deudeuche - 22/10/2017 - 09:36 - Signaler un abus La catiphobie biseculaire

    Subit une grande perte. Elle était un des rares spring partners de la mouvance putride de l’avancée societale où toute déstructuration est une belle cause du moment que le «Cathoooo » est contre ! Poisson peut préparer l’argumentaire pour au choix....la GPA, puis.....la polygamie légale puiiiis l’inceste pour les majeurs. Le chantier des « avancées » est sans fin avec Paris en tête !

  • Par cloette - 22/10/2017 - 13:56 - Signaler un abus Qui pourrait ( ou oserait) la remplacer ?

    Poisson peut être ? Guaino ( mais il n'est pas catho ) ? Elle est irremplaçable ...

  • Par Deudeuche - 23/10/2017 - 09:51 - Signaler un abus @cloette

    Le successeur Est Poisson!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€