Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

La Chine teste
le distributeur de lingot

La Chine, deuxième consommateur d'or au monde vient de mettre à disposition des consommateurs un distributeur automatique d'or.

DistributOR

Publié le

Si dans nos quartiers et centres commerciaux en France, nous n'avons que des distributeurs de billets, à Pékin, la Banque commerciale Agricole a mis à disposition de ses clients un distributeur pas comme les autres. Avec sa carte de crédit, ou du liquide, le client chinois pourra acheter jusqu'à 2,5 kg d'or, pour un million de yuans (116.000 euros). Le distributeur est exploité par la Banque commerciale agricole de Pékin et une société de négoce d'or. Les deux entreprises ne veulent pas en rester là et souhaitent en ouvrir d'autres, ailleurs, dans des endroits sécurisés (commerce de métal précieux) ou des endroits « haut de gamme » (clubs privés).

Le distributeur d'or devrait trouver ses clients en Chine, le deuxième consommateur d'or au monde (579,5 tonnes en 2010). D'autre part, pour la population chinoise, acheter de l'or est une garantie contre l'inflation. Ainsi, il conservent leur épargne sans la voir se dévaloriser.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par LouisArmandCremet - 27/09/2011 - 10:12 - Signaler un abus Ca existe déjà à Dubaï....

    Encore une fois, les chinois ne font que copier !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€