Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 17 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Du bon usage des œufs pour la santé

Des chercheurs ont démontré que la consommation en Chine d'un œuf par jour avait des effets bénéfiques sur la santé. Leurs découvertes ont été publiées dans le journal "Heart".

Nouvelle étude

Publié le
Du bon usage des œufs pour la santé

 Crédit AFP

Un œuf consommé chaque jour peut-il être une garantie de rester en bonne santé ? Une étude, menée sur près d'un demi-million de la population en Chine, suggère que la consommation d'un œuf par jour peut réduire le risque de maladies cardiaques et d'AVC. Les experts soulignent que la consommation d'œufs doit être intégrée à un mode de vie sain afin d'être efficace. Cette étude dévoilée dans le journal "Heart" fait suite à des années de campagnes négatives pour les œufs liées aux risques avec la salmonellose et le cholestérol. Les craintes d'une surconsommation d'œufs, qui serait nocive pour la santé, semble donc avoir été définitivement enterrées. 

"Cette vaste étude en provenance de Chine démontre que la consommation à minima d'un œuf par jour n'est pas liée avec le hausse de risques cardiovasculaires et au mieux un œuf par jour pourrait même avoir des bénéficies pour la santé", selon la professeure Nita Forouhi de l'Université de Campbridge. 
 
Les médecins encouragent dorénavant la consommation d'œufs dans un régime sain.
Les œufs contiennent un haut niveau de protéines, de vitamines (A, B, B12 et D). La lutéine et la zéaxanthine, contenues dans les oeufs, peuvent également aider à renforcer la vue et les yeux contre les dégâts liés à l'âge. Il est également recommandé de diversifier son alimentation avec différentes sources de protéines. 
 
La "British Heart Foundation" (BHF) avait abandonné son conseil de limiter la consommation d'œufs à trois par semaine en 2007 après la découverte d'éléments concernant le cholestérol. 
 
Les œufs ne seraient en réalité pas les principaux responsables pour le cholestérol. Ce problème est lié aux graisses saturées. Selon Heart UK, un œuf moyen (près de 58g) contient près de 4,6 grammes de graisse. Seul un quart de cette faible portion serait saturé. Le risque concernant le cholestérol pour les œufs serait donc minime. 
 
L'ancienne ministre de la Santé britannique Edwina Currie avait diabolisé les œufs, provoquant une véritable défiance alimentaire et sur le plan de la consommation, lors d'une déclaration choc en décembre 1988. Ces mots ont entraîné sa démission.
 
"La plupart de la production des œufs dans ce pays, malheureusement, est maintenant touchée par la salmonellose". 
 
La cuisson des œufs a également un rôle déterminant sur le plan nutritionnel et concernant les calories. Il est notamment recommandé de les faire bouillir ou de les pocher. La plupart des diététiciens ne recommandent pas de faire frire les œufs. Un ajout de cholestérol et de graisse associée sont en effet pointés du doigt dans ce mode de cuisson. Une cuisson minutieuse des œufs est l'option la plus sécurisée si vous êtes inquiets d'un potentiel risque d'intoxication alimentaire. 
 
Il est recommandé de conserver ses œufs au réfrigérateur. 
 
Des allergies aux œufs sont malheureusement possibles également, chez les enfants en bas âge notamment. La plupart des réactions sont fort heureusement assez légères comme des rougeurs, des maux de ventre, des vomissements. Les cas graves et extrêmes sont assez rares. 
 
Pour toutes les personnes non allergiques, les œufs sont donc bénéfiques sous toutes leurs formes mais la manière de les cuire nécessite de prendre des précautions.  
 
Cette étude pourrait donc relancer la consommation d'œufs à travers la planète après les scandales alimentaires liés à la contamination à la salmonellose. Le marché français des œufs "bio" est aussi très prisé par les consommateurs avec la mention de la marque 0 sur l'œuf, qui sert de garantie pour les œufs issus de l'agriculture biologique. Les récentes vidéos d'associations luttant pour la protection des animaux sur le sujet sensible des élevages de poules en batterie vont relancer le débat sur la traçabilité et les conditions d'élevages des poules pondeuses et de productions des œufs. Des générations de Français ont également été marqués à vie par les œufs en tube, servis dans les cantines scolaires.   
 
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€