Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Chine : la limite de deux mandats pourrait être supprimée pour Xi Jinping

Le Parti communiste chinois (PCC) veut supprimer la limite constitutionnelle de deux mandats pour le président de la République populaire, ce qui permettrait à l'actuel dirigeant Xi Jinping de rester au pouvoir indéfiniment.

Cher leader

Publié le
Chine : la limite de deux mandats pourrait être supprimée pour Xi Jinping

Xi Jinping, président de la République populaire de Chine depuis 2013, doit normalement quitter ses fonctions en 2023 : la constitution chinoise limite en effet la présidence à deux mandats de cinq ans. Mais pour combien de temps ? L'agence officielle Chine nouvelle a annoncé ce dimanche que le comité central du Parti communiste chinois (PCC) souhaite supprimer cette limite, afin de permettre au président de la République populaire de rester en poste.

Pis, le comité central, qui représente le "parlement" de l'unique parti de Chine, a également proposé d'inclure "la pensée de Xi Jinping sur un socialisme aux caractéristiques chinoises pour une Nouvelle ère" dans la Constitution du pays.

Ces dispositions devraient être soumises aux parlementaires chinois lors de la session annuelle plénière de l'Assemblée nationale populaire (ANP), qui s'ouvre le 5 mars.

Dans le cadre des réformes, le PCC propose aussi d'inscrire dans la Constitution un nouvel organisme anti-corruption, la Commission de supervision.

Agé de 64 ans, Xi Jinping, achève son premier mandat de président et devrait sans surprise être élu pour son second mandat lors de la réunion de l'ANP. Il a aussi entamé son second mandat de numéro un du PCC et de l'armée en octobre : il n'y a pas de limitation de durée pour ces postes.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 25/02/2018 - 12:42 - Signaler un abus Cela va donner des idées

    au minet et à sa maman.

  • Par tananarive - 25/02/2018 - 17:04 - Signaler un abus Indéfiniment.

    Pour un dirigeant l'autre mot c'est dictature, on avait déjà Castro, Poutine, puis Erdogan, voila le chinois, et Macron en rêve.

  • Par cloette - 25/02/2018 - 18:32 - Signaler un abus ce n'est pas

    une bonne idée en effet !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€