Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 02 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Chine : les habitants de Pékins ont respiré de l'air pollué plus de la moitié de l'année 2015

Bilan dramatique pour Pékin : 179 jours de pollution ont été enregistrés en 2015, soit plus de la moitié de l'année.

Alerte

Publié le
Chine : les habitants de Pékins ont respiré de l'air pollué plus de la moitié de l'année 2015

Le Bureau municipal de la protection environnementale a enregistré 179 jours de pollution à Pékin durant l'année 2015, dont 46 de forte pollution. Les habitants de la capitale chinoise ont donc respiré de l'air pollué pendant plus de la moitié de l'année qui vient de s'écouler, ont annoncé les médias chinois. Selon le Global Times, la concentration de particules de 2,5 microns de diamètre (PM 2.5) aurait atteint 80,6 microgrammes par m3 en moyenne journalière. Un niveau huit fois supérieur au seuil de 10 microgrammes préconisé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et 30% plus élevé que les normes chinoises.

En décembre, l'alerte rouge à la polution de l'air avait été décrétée à deux reprises en Chine, obligeant les écoles à fermer, les entreprises à ralentir leurs produtions et les Chinois à éviter de sortir. La circulation alternée avait également été instaurée dans pour limiter les émissions de CO2.
 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par JG - 06/01/2016 - 17:08 - Signaler un abus Et dire qu'Hidalgo nous emmerde à Paris

    avec la circulation alternée dès qu'il fait un peu chaud. Qu'elle aille faire la leçon aux chinois plutôt que de suivre comme une bobo qu'elle est les pastèques (vertsà l'extérieur, rouges à l'intérieur) écologistes parisiens

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€