Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Chemise arrachée : 3 à 4 mois de prison avec sursis pour les ex-salariés

Ils ont été condamnés pour violences par le tribunal de Bobigny.

Verdict

Publié le
Chemise arrachée : 3 à 4 mois de prison avec sursis pour les ex-salariés

La justice a tranché. Trois ex-salariés d'Air France ont été condamnés à des peines de 3 à 4 mois de prison avec sursis pour violences, par le tribunal de Bobigny. Ils avaient agressé deux directeurs des ressources humaines (DRH) : Pierre Plissonnier et Xavier Broseta dont les images, chemises arrachées, avaient fait le tour du monde.

Le tribunal a, en revanche, relaxé deux autres prévenus. Enfin, dix autres salariés et ex-salariés de la compagnie se sont vu infliger une amende de 500 euros pour avoir endommagé le portail d'accès au siège d'Air France. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 30/11/2016 - 11:29 - Signaler un abus Recette du passé revisitée !

    Ils voulaient le mettre à poil ces fumiers ! Les mettre à poil dans un carcan avec une webcam ! (on n'est pas des sauvages nous ! :-) Les CGTistes, comme toute les racailles, sont des lions à 10 contre 1, des moutons dans un couloir entre 4 z'yeux (je le sais : j'ai essayé, bon y'avait qu'un mouton bien sûr d'ou 4z'yeux/2)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€