Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Charlie Hebdo : un dieu ensanglanté et un plaidoyer rageur pour la laïcité

Le journal revient ce mercredi dans un numéro spécial, un an après l'attaque qui décima sa rédaction.

Toujours vivant...

Publié le
Charlie Hebdo : un dieu ensanglanté et un plaidoyer rageur pour la laïcité

Un dieu anonyme, regard terrible, une kalachnikov dans le dos et les habits ensanglantés... "1 ans après, l'assassin court toujours" titre sur sa une le prochain Charlie Hebdo, qui sera tiré à un million d'exemplaires. Le journal satirique propose un numéro spécial, pour ce mercredi, pratiquement un an jour pour jour après les attentats qui ont frappé sa rédaction. Toujours provocateur, le journal va proposer des contributions de ses piliers comme Riss (qui signe la une) mais aussi des textes de nombreuses personnalités extérieures comme les comédiennes Isabelle Adjani, Charlotte Gainsbourg, Juliette Binoche ou encore l'écrivain américain Russell Banks.

Côté dessins, un cahier posthume de Cabu, Wolinski, Charb, Tignous et Honoré, tous morts le 7 janvier, est intégré à ce nouveau numéro.

Dans son éditorial, le patron du journal, Riss, rescapé des attentats, propose un plaidoyer féroce pour la laïcité. "En 2006, quand Charlie publia les caricatures de Mahomet, personne ne pensait sérieusement qu’un jour tout ça finirait dans la violence" se souvient-il. "On voyait la France comme un îlot laïc, où il était possible de déconner, de dessiner, de se marrer, sans se préoccuper des dogmes, des illuminés (…) Un mois avant le 7 janvier, je demandais à Charb si sa protection avait encore un sens. Les histoires de caricatures, tout ça, c’était du passé (…) Mais un croyant, surtout fanatique, n’oublie jamais l’affront fait à sa foi, car il a derrière lui et devant lui l’éternité (…) L’année 2015 fut l’année la plus terrible de toute l’histoire de Charlie Hebdo, car elle fit subir le pire supplice pour un journal d’opinion: mettre à l’épreuve nos convictions. Allaient-elles être suffisamment fortes pour nous donner l’énergie de nous relever ? Vous avez la réponse entre vos mains", ajoute Riss. "C’est l’éternité qui nous est tombée dessus ce mercredi 7 janvier. Ce ne sont pas deux petits cons encagoulés qui vont foutre en l’air le travail de nos vies. Ce n’est pas eux qui verront crever Charlie. C’est Charlie qui les verra crever."

La « une » du numéro anniversaire de « Charlie Hebdo ».

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par patamoto - 04/01/2016 - 07:48 - Signaler un abus Que dit ce dessin? Qu'un

    Que dit ce dessin? Qu'un personnage sanguinaire qui pourrait être musulman mais aussi chrétien, bouddhiste,juifs, voire franc-maçon (le triangle) est toujours prêt à tuer? Mais au nom de qui ont-ils tué ces misérables?

  • Par Paul Emiste - 04/01/2016 - 07:56 - Signaler un abus Aveuglement.

    Ils n'ont toujours rien compris, aveuglés par leur idéologie d'un autre siècle. Mais avec 1 million d'exemplaires ça devrait renflouer les caisses...

  • Par Ex abrupto - 04/01/2016 - 11:00 - Signaler un abus Bien que mécréant pratiquant...

    ...j'ai du mal à accepter qu'on mette dans le même sac les extrémistes musulmans et les autres! Les seuls qui tuent au nom de leur religion ne sont pas las chrétiens , bouddhistes, francs maçons ou autres. Les gens de CH depuis que je les connais (époque HK!!!) sont toujours aussi pleutres. Je n'ai pas été Charlie et je me rend compte que c'était un bon choix.

  • Par godefroy_de_m - 04/01/2016 - 11:42 - Signaler un abus Comme c'est pratique !

    Le dieu représenté est évidemment celui des chrétiens. Le triangle au-dessus de sa tête n'est autre que le symbole de la trinité. C'est comme quand, pour dénoncer les mariages forcés dans certains pays musulmans, on met en scène une famille bien catho. C'est vrai qu'ils l'ont payé cher à CH, mais les survivants sont quand même à genoux maintenant. Le but des vrais intégristes est atteint.

  • Par Septentrionale - 04/01/2016 - 14:04 - Signaler un abus Dieu l'Inconnaissable a toujours eu le dos large en ce Bas Monde

    Et pour l'heure CH préfère en revenir lâchement à l'image du Bon Vieux Dieu Chrétien. Une victoire pour les barbares sanguinaires mahométans.

  • Par Aldebaran45 - 04/01/2016 - 14:18 - Signaler un abus Charlie Hebdo, quand l'humour sert de cache misère à la haine

    Comment peut-on soutenir un torchon aussi rempli de haine? On combat le mal par le mal c'est ça? L'athéisme au XXeme siècle c'est plus de 100 millions de victimes (50/50 fascisme et communisme), faut le rappeler combien de fois à ces durs de la feuille? C'est décidé, Binoche, Adjani et Gainsbourg rayées de ma liste des artistes fréquentables

  • Par ISABLEUE - 04/01/2016 - 14:32 - Signaler un abus Trés bon dessin !!

    Un barbu avec une kalach !!! excellent... Dieu reconnaitra les siens.. et le triangle et l'œil, bien sûr, pour lecture que les crétins vont en faire : au choix, francs macs, sectes en tous genre...etc (voir plus haut°: trinité représentée par un triangle mouahahahahah )

  • Par Deudeuche - 04/01/2016 - 14:34 - Signaler un abus Charlie Hebdo comme toute la gauche anti-héritage européen

    déteste les Chrétiens, les Flics, les Militaires, les médailles, les familles hétéros. Pas de peau, ce sont ceux qui les protègent et comble du déshonneur pour un vétéran 68ard ils ont reçu la légion d'honneur. Victimes, mais toujours des crevures de gauchistes. Apparemment l'islamisme n'est plus un sujet de conversation. Tout simplement prodigieux. Ils ont l'éternité de la connerie pour eux.

  • Par mymi - 04/01/2016 - 17:25 - Signaler un abus Bonne synthèse

    Bonne synthèse de échanger. Je n'ai jamais été Charlie (sans pour autant manquer de compassion pour les victimes), et reste particulierement choquee de l'exploitation politique, pecuniaire et christanophobe qu'en a fait CH et le gouvernement

  • Par mymi - 04/01/2016 - 17:27 - Signaler un abus Je veux dire de schangee

    Je veux dire exact pour schangee

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€