Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 11 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Certains Constructifs comptent lancer un mouvement du nom d'"Agir"

Ce parti, que le Figaro dit être soutenu par le Premier ministre, autoriserait malgré tout les doubles adhésions avec LR.

En chantier

Publié le
Certains Constructifs comptent lancer un mouvement du nom d'"Agir"

Depuis le ralliement d'Edouard Philippe à Emmanuel Macron, la frange de la droite ayant quitté le giron de LR cherchait à formaliser son existence. Le terme de "constructif" avait été choisi pour signifier leur volonté de collaborer avec la nouvelle majorité. Le 7 octobre dernier, Franck Riester aurait, selon nos confrères du Figaro, passé le pas et déposé le nom "Agir, la droite constructive". L'officialisation de cette création a été retardée pour éviter l'exclusion des Constructifs de LR. Franck Riester lui-même affirme aujourd'hui que le choix n'a pas été encore fait, et qu'il s'agissait de ne pas se faire "piquer" le nom.  

Mais on peut en douter.

L'objectif serait en fait de lancer le mouvement au début du mois de décembre… juste au moment où Laurent Wauquiez devrait prendre la tête de son parti. Une façon de marquer son désaccord avec le président de la région Rhône-Alpes-Auvergne, tout en permettant à ceux qui n'apprécierait pas le nouveau président de faire le pas et de rentrer dans cette nouvelle formation. Et pour inciter les hésitants, une double-adhésion sera autorisée. Pas certain que cela plaise à LR. Tout semble fait pour forcer Laurent Wauquiez à commencer son débat par une exclusion des séparatistes hésitants.

Apparemment, le Président aurait donné son accord pour la création de ce parti à la droite de LREM, dans lequel devrait s'inscrire Edouard Philippe, lui qui avait hésité à rejoindre la majorité présidentielle.

 Les Constructifs ne veulent pas changer de nom, certains Constructifs veulent lancer un mouvement, ça n’est pas la même chose. Le premier ministre n’a pas de parti. Tout est faux.Il faut être rigoureux ! Ça n’est pas pro du tout. À corriger immédiatement
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 20/11/2017 - 16:52 - Signaler un abus "construire"..."agir"..."marcher"..."rêver"...

    des poètes, ces destructifs!

  • Par assougoudrel - 20/11/2017 - 17:40 - Signaler un abus Doubles adhésions

    Comment devenir faux-cul en une leçon. Le meilleur moyen de foutre une belle merde dans le dispositif LR. "Agir" ne veux rien dire, car on peut agir en faisant n'importe quoi, sans réfléchir. Hollande l'a fait pendant 5 ans et nous a mis dans le purin jusqu'aux yeux.

  • Par assougoudrel - 20/11/2017 - 17:48 - Signaler un abus Tiens le gros Hollande (hors sujet)

    est en Belgique pour le "vivre ensembles". ...http://www.rtl.be/info/monde/france/a-molenbeek-francois-hollande-veut-montrer-qu-il-y-a-un-espoir--972395.aspx.

  • Par pandore - 20/11/2017 - 18:28 - Signaler un abus Agir ???

    Agir ....ouette c'est ça

  • Par Borgowrio - 20/11/2017 - 19:42 - Signaler un abus Les pendules à l'heure

    Comme les frondeurs de Hollande , les constructifs veulent donc affronter les urnes . Une grosse désillusion en perspective .

  • Par zen-gzr-28 - 20/11/2017 - 20:02 - Signaler un abus Politique politicienne ?

    En plein dedans les Constructifs, les AGIR ? Fervents d'une autre politique que celle d'avant... En fait, ils sont dans le m----- et ils auront bien du mal pour se retrouver en odeur de sainteté !

  • Par Wortstein - 20/11/2017 - 22:15 - Signaler un abus Vagir?

    serait plus juste pour ces orphelins du socialisme déguisé...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€