Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 03 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cash investigation : Christian Estrosi accuse l'émission de "mensonges"

L'ex-maire de Nice était au cœur d'un sujet sur les "dérapages dans l’attribution des marchés publics."

Batailles

Publié le
Cash investigation : Christian Estrosi accuse l'émission de "mensonges"

Face à Cash investigation, Christian Estrosi a sorti l'artillerie lourde. Ce mardi soir, l'émission d'Élise Lucet s'intéressait à l'attribution des marchés publics. Dans son viseur, le stade de Nice, flambant neuf, qui a coûté la coquette de somme de 372 millions d’euros. Soit le "prix de deux stades" à en croire Cash Investigation. Maire de Nice à l'époque des faits, Christian Estrosi a ainsi répondu aux accusations dans une interview tendue menée par Elise Lucet.

Échange très très tendu entre Christian Estrosi... par Lopinionfr

Mais l'affaire ne s'arrête pas là.

Bien conscient que le reportage qui lui était consacré ne serait pas tendre, l'ancien maire de Nice a vivement réagi avec une trentaine de tweets pendant la soirée, visiblement bien préparé, le tout aidé par des militants estrosistes et les membres du conseil municipal. Mieux, un site internet "Tout sur la vérité sur le stade de Nice" a même été lancé pour l'occasion ! "La ville de Nice constate un trop grand nombre de mensonges et d'erreurs de la part de la rédaction" peut-on y lire. Sur FranceInfo, les journalistes de l'émission ont répondu aux attaques de Christian Estrosi. Ce dernier a par ailleurs contacté le CSA pour pointe du doigt le "manque de sérieux" et les "nombreuses inexactitudes avec pour seul but de manipuler et désinformer les téléspectateurs".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 19/10/2016 - 11:10 - Signaler un abus Comme par hasard

    Cash investigation s'en prend à Estrosi . Â quand un Cah investigation sur Paris ? Ce serait passionnant !

  • Par cloette - 19/10/2016 - 11:55 - Signaler un abus Dans le Nord

    Tout le PS avait une telle réputation de corrompus qu'ils ont disparu des conseils généraux grâce au peuple qui les a virés .

  • Par Vincennes - 19/10/2016 - 12:26 - Signaler un abus INFECTE cette "BONNE FEMME" qui devrait faire une émission

    sur TOUS les disfonctionnements entourant les attentats.....entre autre celui de NICE du 14/7 pour lequel l'’Elysée avait même demandé une copie "fantôme" de la vidéosurveillance !!! Heureusement qu' une copie de cette vidéo avait été gravée dans la nuit du 14/15/7, relatant les images vidéo de ce CARNAGE, où 86 personnes avaient perdu la vie + 435 blessés. Qu'elle n'oublie pas, non plus le témoignage de la policière, responsable des vidéos de la "promenade des anglais" qui avait accusé le ministère de l'Intérieur d'avoir exercé des pressions pour l’effacement de ces bandes......confirmé par le JDD!!!. Allez, au boulot DOUCET plutôt que de toujours vous orienter vers la droite !!!!

  • Par Ex abrupto - 19/10/2016 - 12:26 - Signaler un abus Cash Investigation

    Je n'ai plus regardé les dernières éditions de cette émission: les précédentes m'ont montré la malhonnêteté intellectuelle effarante de cette journaliste. Et pourtant, j'étais plutôt d'accord sur le fond!!!

  • Par vangog - 19/10/2016 - 14:12 - Signaler un abus C'est vrai qu'Elice Lucet a toujours été militante gauchiste...

    mélangeant propagande et information. Mais Christian Estrosi est un vrai corrompu...Déjà, dans l'affaire du Golfe de Nice, lui et sa femme étaient impliqués dans une affaire de corruption, mais sont passés à travers les mailles de la justice...

  • Par vauban - 19/10/2016 - 15:55 - Signaler un abus J ai beaucoup aimé Lise Lucet

    Quand j'étais encore jeune et apprécié ce qu'elle faisait 2décennies de formatage FR3 l'ont amené là où elle est:des reportages à priori intéressants mais à charge avec l incapacité aux interwieveuse de se défendre ou d'argumenter devant des éléments de dossier tronqués des rapports d expertise ressortis des archives de la commission européenne Comportant des centaines voire des milliers de page et présentes Ipso facto devant le supposé responsable à mémoire amphytéotique Trop inquisitorial pour être crédible et efficace

  • Par l'enclume - 19/10/2016 - 15:57 - Signaler un abus Ah que la vie est dure en socialie !!!!!

    Qu'elle fasse une enquête sur tous les "tétards" qui bullent à Radio France et France télévision.

  • Par Benvoyons - 19/10/2016 - 17:35 - Signaler un abus Cette femme n'a aucune déontologie car elle ne travail

    qu'à charge. Aucun dossier de droite ou de gauche ne peut être qu'à charge. En plus elle compare des situations pas comparables entre elles. D'ailleurs comme elle est intelligente elle le fait slament pour tromper les téléspectateurs. Elle compare le coût d'un stade écologique avec Toiture Panneaux Solaires, utilisation de l'eau de pluie qui est multiusages avec un simple stade sans toutes ces données. Donc Nice est forcément avec un coût plus élevé au départ mais avec un coût d'utilisation moindre sur 50 ans. Il faut tenir compte de Ancien stade de Nice inauguré en 1927. Donc la décision d'un nouveau stade est parfaitement normale et il a vocation de tenir sur 80 ans avec quelques rénovations.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€