Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La canicule de cet été a fait 1.500 morts de plus qu'une année habituelle

Le nombre de morts liés à la canicule cet été est 10 fois moins élevé qu'en 2003, selon les précisions de la ministre de la Santé.

Bilan

Publié le
La canicule de cet été a fait 1.500 morts de plus qu'une année habituelle

 Crédit DENIS CHARLET / AFP

La Ministre de la santé Agnès Buzyn a dévoilé, sur le plateau de CNEWS, des informations en ce vendredi 21 septembre sur le bilan de l'épisode caniculaire qui a impacté la France cet été. 

"Il y a eu un excès de mortalité qui était évidemment attendu chez les personnes très âgées, probablement moins de 1500 morts de plus que ce qui est attendu normalement dans ces mois-làÇa prouve vraiment que la prévention et la mobilisation dans tous les secteurs a porté ses fruits (...) mais c'est inexorable que les personnes très âgées aient malheureusement des complications (...) Il n'y a pas eu d'excès majeur, les hôpitaux n'ont pas été pris d'assaut par les personnes en très grosse difficultés, c'était entre 3 et 5% des passages aux urgences seulement qui étaient réellement liés à la chaleur, ce qui veut dire qu'en amont les médecins et infirmières, les communes se sont mobilisés".

La canicule de l'été 2018 a donc provoqué environ 1.500 morts de plus qu'un été normal. Ces chiffres représentent un bilan 10 fois moins élevé que lors de la terrible vague de forte chaleur en 2003. A l'époque, 15.000 à 20.000 personnes étaient mortes de la canicule. En 2006, lors d'une canicule particulièrement importante, une surmortalité d'environ 2.000 décès avait été enregistrée. 

Selon les autorités sanitaires, 3.000 décès supplémentaires avaient été enregistrés en 2015, 700 en 2016 et moins de 400 en 2017 lors des périodes de forte chaleur.      

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 21/09/2018 - 12:40 - Signaler un abus Sapiens

    L'homme est intelligent et s'adapte. A la prochaine canicule, il y aura encore moins de morts.

  • Par Citoyen-libre - 21/09/2018 - 13:09 - Signaler un abus Est-ce digne d'une scientifique !

    Ministre de la Santé : dire que la canicule a provoqué 1500 morts de plus que l'année dernière, c'est une information. Dire que c'est dix fois moins qu'en 2003, c'est de la com misérable. Madame, prenez un peu de hauteur. La com est en général réservée aux médiocres. Le talent se suffit à lui même.

  • Par Beredan - 21/09/2018 - 18:05 - Signaler un abus Vous voyez bien !

    Seulement 1500 morts ... une bagatelle ...

  • Par Anouman - 21/09/2018 - 19:33 - Signaler un abus Canicule

    Pour dire qu'ils sont morts de la canicule il faudrait prouver qu'ils ne seraient pas morts de toute façon à l'automne ou à l'hiver. Encore des décomptes ridicules et qui ne servent à rien.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€