Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 10 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Cambadélis évoque une primaire à gauche "en décembre ou janvier"

Le premier secrétaire du Parti socialiste estime que François Hollande reste le meilleur candidat de la gauche pour l'élection présidentielle de 2017.

L'heure du choix

Publié le
Cambadélis évoque une primaire à gauche "en décembre ou janvier"

Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS.  Crédit Reuters

Dans une interview au Journal du Dimanche, Jean-Christophe Cambadélis rappelle qu'il souhaite organiser une primaire à gauche "en décembre ou janvier 2014" et estime que "tout est ouvert" pour François Hollande, qui fait planer le doute sur sa candidature.

"Si cette primaire sans préalable, ni préjugé permet de sélectionner le meilleur candidat de la gauche, c'est une bonne idée, et il faut l'organiser", explique-t-il. Pour lui, "c'est la conclusion du tripartisme. Dans le bipartisme, droite contre gauche, il fallait rassembler au second tour. Aujourd'hui, il faut être au second tour. Il serait donc plus efficace qu'il y ait un candidat unique de la gauche". Cependant, "il faut que tout le monde s'engage à soutenir le vainqueur", souligne-t-il. "Il faut clarifier tout ça.

Le Front de gauche a éclaté : Pierre Laurent a l'air partant, Jean-Luc Mélenchon a l'air parti et Clémentine Autain est observatrice. Il y a donc au moins trois positions."

"Je l'ai dit aux initiateurs de l'appel Notre primaire : pour moi, elle doit avoir lieu à l'hiver prochain, en décembre ou en janvier", précise le premier secrétaire, pour qui Hollande est le candidat "le plus crédible par temps de crise". Il l'assure : "Qui peut être le plus efficace, le plus équilibré dans une période de crises multiples? Ils ne sont pas légion à gauche".

S'il était candidat, François Hollande "n'aurait pas obligation de participer à tous les débats : il ne ferait pas le tour de France. Il n'a pas de problème de notoriété ! On peut aménager les choses pour que chacun puisse se présenter".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 21/02/2016 - 13:14 - Signaler un abus Manoeuvres primaires

    Hollande n'est pas de gauche. Il est, comme Mitterrand, pour tout ce qui lui permet d'être au pouvoir. Il se dit de gauche parce qu'il n'y a pas de place pour lui dans un parti de droite; dans l'opposition, il est contre la droite pour faire semblant d'avoir une politique alternative; au pouvoir, n'importe quelle politique fait l'affaire du moment qu'il est président. Camba, lui, sait que pour rester Premier secrétaire et éventuellement devenir ministre un jour, Hollande doit être réélu, et il n'y a que ça qui l'intéresse.

  • Par von straffenberg - 21/02/2016 - 15:07 - Signaler un abus Maitre , majordome et valets

    Mr Cambadélis se verrait bien majordome dans un hypothétique nouveau quinquennat croisons les doigts et invoquons les dieux .Le précédent commentateur à raison Hollande à comme tant d'autres une attirance pour le pouvoir toutes ses décisions sont actées dans ce sens .Mais notre Camba en jockey opportuniste réfléchis autant choisir le bon cheval ........

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€