Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

C'est confirmé, Facebook note ses utilisateurs

Le réseau social reconnait avoir développé un algorithme pour noter la "crédibilité" des utilisateurs et chasser les fake news.

Fake News

Publié le
C'est confirmé, Facebook note ses utilisateurs

 Crédit BERTRAND GUAY / AFP

Facebook a commencé à donner à ses utilisateurs des "notes de réputation", qui sont censées prédire leur "crédibilité" sur échelle allant de zéro à un. Le but est de mesurer la "crédibilité" des informations relayées par ses utilisateurs afin d'être capable d'identifier les individus ayant des comportements nocifs. Il s'agit bien entendu de lutter contre le phénomène des fake news, comme l'a affirmé Tessa Lyons, la responsable de la lutte contre la désinformation du réseau social. 

Jusqu'ici, Facebook comptait sur la vigilence (la délation ?) de ses utilisateurs pour lutter contre les fake news, mais ceux-ci semblaient désigner des contenus véridiques, simplement parce qu'ils n'étaient pas d'accord. 

Tessa Lyons a affirmé au Washington Post que cette notation est un des nombreux indicateurs permettant à l'entreprise de mesurer l'ampleur du phénomène de fake news, et qu'il ne s'agit pas d'agir à partir de cette seule note. 

Facebook n'est pas le seul à tenter de mesurer par des algorithmes la crédibilité de ses usagers.

Twitter a fait de même. On ne sait cependant rien du fonctionnement de ces systèmes de notation ou d'estimation de la fiabilité d'un profil numérique. Et évidemment personne ne peut avoir accès à sa note. Ce qui, en un sens, est assez logique : révéler la formule utilisée pour mesurer la fiabilité des utilisateurs permettrait sans aucun doute aux personnes malveillantes de contourner la surveillance. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 21/08/2018 - 18:52 - Signaler un abus Caramba, encore raté !

    Ne savent-ils pas qu'un bon menteur dit surtout la vérité pour faire passer les mensonges essentiels ? Il faut donc se méfier de ceux qui ont un score de crédibilité élevé, et moins des autres. J'aimerais aussi savoir comment ils déterminent le vrai du faux: quelles sont les références ?

  • Par Anouman - 21/08/2018 - 20:38 - Signaler un abus Algo-go

    Ils ont des algorithmes pour faire la différence entre le vrai et le faux? Qui peut être assez idiot pour croire ça?

  • Par l'enclume - 22/08/2018 - 10:09 - Signaler un abus Plus dure sera la chute

    Quel intérêt d'étaler sa vie privé sur ces trucs à la con.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€