Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bruno Le Maire : "Je me battrai pour la réélection d'Emmanuel Macron en 2022"

Le ministre de l'Economie estime qu'il est "important qu'il y ait de la continuité dans l'action publique".

Continuité

Publié le
Bruno Le Maire : "Je me battrai pour la réélection d'Emmanuel Macron en 2022"

Bruno Le Maire semble déjà savoir pour qui il votera en 2022. Invité du Grand Rendez-vous Europe 1-CNews-Les Echos, ce dimanche, le ministre de l'Economie et des Finances, qui s'était présenté à la primaire de la droite pour la présidentielle, a déclaré : "Non seulement je me suis engagé derrière Emmanuel Macron en 2017 mais je souhaite sa réelection en 2022 et je m'engagerai derrière lui si jamais il prend cette décision de se représenter".

"Je me battrai pour la réelection d'Emmanuel Macron en 2022 parce que je crois que c'est important qu'il y ait de la continuité dans l'action publique", a ajouté le ministre.

"Le choix que j'ai fait de me mettre derrière Emmanuel Macron en 2017, de soutenir son projet de transformation en profondeur de notre pays, c'est un projet qui demande du temps et je pense qu'il faudra au président de la République dix ans pour que cette transformation soit solide et que les tous les Français puissent en bénéficier", a-t-il expliqué.

Pour rappel, Bruno Le Maire a d'abord soutenu François Fillon, avant de le lâcher lorsque ce dernier a été mis en examen. "Emmanuel Macron, c'est l'homme sans projet, parce que c'est l'homme sans conviction", déclarait Bruno Le Maire sur Europe 1 en février.

"Ma seule ambition, c'est de réussir comme ministre de l'Economie et des Finances au service d'Edouard Philippe et Emmanuel Macron", a-t-il insisté ce dimanche.

Interrogé sur la lutte contre le chômage, il a indiqué : "Je pense qu'il faudra au moins deux ans pour avoir une amélioration en profondeur de la situation de l'emploi dans notre pays".

"Il y a eu, au cours du dernier mois, une nouvelle augmentation du chômage mais si on regarde la tendance longue, je rappelle que l'année 2017 sera l'année où il y a eu le plus d'emplois créés dans le secteur marchand. Il y a une confiance des investisseurs qui est en train de revenir. Il y a des investissements qui se développent, tout ça, ce sont de bonnes nouvelles", a-t-il dit.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 19/11/2017 - 15:39 - Signaler un abus Les politiciens adorent la continuité du pouvoir....

    ... mais seulement quand ils y sont.

  • Par Vincennes - 19/11/2017 - 16:43 - Signaler un abus D'ici 2022 "de l'eau aura coulée sous les ponts" entrainant

    ce fourbe/prétentieux dans son sillage......et ce sera une TB chose

  • Par assougoudrel - 19/11/2017 - 17:11 - Signaler un abus Sans Macron il sera

    au chômage; de plus, il a démissionné de la fonction publique. Dans l'Armée, "l'engagé pour la gamelle" est méprisé; pas chez ces gens là.

  • Par Beredan - 19/11/2017 - 18:28 - Signaler un abus Parole de Bruno !

    À la place de Narcisse , on se méfierait ....

  • Par vangog - 19/11/2017 - 20:30 - Signaler un abus Une augmentation du chômage au cours du dernier mois?????

    Ah ben alors! Mais ce n’est pas ce que les médias propagande nous avaient annoncés...

  • Par Anguerrand - 20/11/2017 - 07:22 - Signaler un abus Holla, Bruno ne t'engage pas trop

    Tu ne connais pas la suite de l'histoire. Je reconnais qu'il fait parti des tres rares fonctionnaires qui ont le courage de démissionner. Meme Hollande n'a pas démissionné de toutes ses fonctions ce qui doit lui permettre de vivre tres correctement avec ses 5 " activités" théoriques. À gauche ils sont tous en disponibilité de la fonction publique ce qui les met à l'abri de toute turbulences. Meme Melenchon pourtant le plus riche, n'a pas eu ce courage.

  • Par Patrick LOUVET - 20/11/2017 - 08:54 - Signaler un abus Paroles de traites

    Vivement 2022 qu'on régle nos comptes avec la 5éme colonne

  • Par lasenorita - 27/11/2017 - 17:13 - Signaler un abus C'est un énarque ambitieux!

    Bruno Le Maire est prêt à tout pour avoir ''le pouvoir'': il a renié son parti pour être dans le gouvernement de Macron (celui-ci est un ''gauchiste'' puisqu'il était ministre de Hollande et qu'il CONTINUE la politique d'immigration des gauchistes)Bruno Le Maire est ministre du budget mais, comme la plupart des énarques, il fait de beaux discours mais il ne sait pas compter! Quand il était ministre de l'Agriculture de Sarkozy: un paysan( de Carpentras) lui a demandé la correspondance entre un hectare et un are (ce que savent les enfants des cours moyens),il a répondu qu'il était ''nul en maths''..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€