Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bruno Le Maire dénonce la gestion "scandaleuse" d'Areva

"Il est inacceptable dans le cas d'Areva que de tels débordements aient pu avoir lieu, une gestion aussi indigente des deniers publics est absolument inacceptable", a déclaré le ministre.

Du poing sur la table

Publié le
Bruno Le Maire dénonce la gestion "scandaleuse" d'Areva

Le ministre de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a pointé du doigt ce mercredi la gestion "scandaleuse" du groupe nucléaire Areva, que l'État s'apprête à recapitaliser. 

"Ce qui s'est passé chez Areva est proprement scandaleux", a déclaré le ministre devant la commission des Finances de l'Assemblée nationale, en dénonçant "la manière dont cette entreprise publique a été gérée et le coût que ça représente pour les finances publiques".

Après avoir renfloué EDF de trois milliards d'euros en mars, l'État doit apporter 4,5 milliards d'argent frais à Areva au troisième trimestre, et la Cour des comptes a souligné dans son récent rapport sur les finances publiques qu'une bonne partie de cette somme, 2,3 milliards, restait à financer.

Elle est intégrée au décret d'avance de crédits présenté mercredi par le gouvernement en complément des documents remis au Parlement sur le débat d'orientation des finances publiques.

>>>> À lire aussi : Privatisations, attractivité, liberté du travail : que ça plaise ou non, Bruno Le Maire brise les tabous et fait le job

Bruno Le Maire a souligné que les besoins d'Areva étaient "supérieurs à l'intégralité des économies que le ministre des Comptes publics doit trouver en 2017 pour nous ramener sous les 3% (de déficit public par rapport au PIB)". 

"J'ai eu l'occasion de taper du poing sur la table sur ce qui est en train de se passer pour Henley Point (le projet nucléaire britannique d'EDF, victime de retards et de dérapage de coûts, ndlr)", a ajouté le ministre. 

"Je le ferai pour toutes les entreprises publiques sans exception (...) il est inacceptable dans le cas d'Areva que de tels débordements aient pu avoir lieu, une gestion aussi indigente des deniers publics est absolument inacceptable", a poursuivi Bruno Le Maire. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 12/07/2017 - 18:48 - Signaler un abus Hého, la gauche! Y'a des responsables?...

    Héééééé hoooooo?... Hou hou, y'a quelqu'un?... Qui était ministre de l'économie à l'époque de ces débordements? Ah ben, ça peut pas être le minet à cougars Macron-Rothschild, vu qu'il comptait les petits fours, en cuisine...

  • Par Patrick LOUVET - 12/07/2017 - 19:02 - Signaler un abus Et on fait quoi ?

    Rien comme d'habitude.....

  • Par Beredan - 12/07/2017 - 19:48 - Signaler un abus Et après , Bruno ?

    Pas d'actions en Justice , pas de comptes à rendre , qué des trous à boucher .... et vogue la galère ...

  • Par hermine_20 - 12/07/2017 - 19:48 - Signaler un abus Ce sera

    de même pour les JO

  • Par Atlante13 - 12/07/2017 - 20:24 - Signaler un abus J'entends la gauche et l'Etat stratège

    Nos chers élus, pour la plupart ne sont que des indigents de la gestion financière. Un Président arrive, Hollande pour ne pas le nommer, qui constitue un gouvernement pléthorique de personnes totalement incapables, en fonction de savants équilibres sociaux : tant de blacks, tant de leurs, tant de jaunes, les anciens copains de l'ENA à caser dans un Milk-Shake social. Leurs compétences? on s'en fout, leur responsabilité, nulle, ce sont des hâbleurs politiques engagés, comme on dit. Et on nous serine , p

  • Par Atlante13 - 12/07/2017 - 20:30 - Signaler un abus Désolé, voici la suite..

    Et on nous serine à longueur de journée les bienfaits de l'Etat Stratège. Les politicards n'ont qu'une stratégie; profiter au maximum de leurs avantages, se faire réélire et retournant leur veste si besoin. Mr Ferrand nous a d'ailleurs donné une excellente démonstration de ce qu'on peut faire, mais, hélas, il n'est pas le seul.

  • Par Mamounette - 12/07/2017 - 21:10 - Signaler un abus Chirac, Lauvergon, Breton et Sarkozy

    Thierry Breton voulait en 2006 ne pas renouveler le mandat de "Atomic Anne". Chirac a refusé du fait qu'elle avait été le sherpa de Mitterrand. Souvenez-vous du scandale quand Sarkozy l' a débarqué en 2010. Depuis, elle n'a jamais été promue à un poste équivalent, Dieu sait qu'elle a fait des pieds et mains pour y parvenir.

  • Par Liberte5 - 13/07/2017 - 00:46 - Signaler un abus Un scandale parmi d'autres.

    A. Lauvergon a conduit cette entreprise au désastre. Mais comment une polytechnicienne, haut fonctionnaire pouvait-elle être aussi incompétente? Vous n'y pensez pas , cela est impossible. Eh bien si c'est possible car aucun contrôle de gestion n'est fait, malgré les signaux divers qui montraient que l'on courait à la catastrophe, le pouvoir politique, peuplé d'incompétents n'a rien fait. A. Lauvergon n'a, pour l'instant, été aucunement condamnée. Les hauts fonctionnaires s'auto -protègent. La caste serre les rangs . Les contribuables continueront à payer, pour renflouer ce gouffre qui hélas n'est pas le seul.

  • Par Anguerrand - 13/07/2017 - 07:40 - Signaler un abus L'état stratège quelle blague

    Anne Laivergeon a non seulement ruiné une entreprise florissante, mais par voie de conséquence EDF a qui l'on a obligé de racheter Areva qui par ailleurs a hérité des problèmes des 2 ÉPR ruineux. La promotion de cette femme non condamnée à ce jour à été une promotion canapé avec le " grand " Mitterrand. Il est vrai qu'elle etait une belle femme. Mais Liberte5 j'ai LR souvenirs qu'elle a immédiatement été recasé a un poste dont le salaire ferait pâlir plus d'un. De toute façon etant fonctionnaire elle retrouvera sa place comme Villepin détaché de son administration et est revenu une journée à son administration pour toucher sa retraite avec toutes les bonifications. État stratège ? Ou état incapable d'être patron avec des fonctionnaires qui ne connaissent rien ?

  • Par zen-gzr-28 - 13/07/2017 - 09:05 - Signaler un abus Et le premier ministre dans tout cela

    PHILIPPE a été directeur des affaires publiques d' AREVA entre 2007 et 2010.Prendre connaissance du rapport de l'observatoire du nucléaire : www.observatoire-du nucléaire.org? article 330.

  • Par Jean-Benoit - 13/07/2017 - 09:10 - Signaler un abus Ca me rappel les années " FRIC " ...

    de Mitterrand et les 40 voleurs ! le crédit Lyonnais (Tapie) , Elf , Urba , etc...etc... combien de milliards détournés (ah ces socialistes!) des sommes colossales que le peuple déjà saigné a dut renflouer et surtout bien sur personne condamné ou si peu !

  • Par Anouman - 13/07/2017 - 22:01 - Signaler un abus Question de base

    Liberté 5 se pose une bonne question "comment une polytechnicienne, haut fonctionnaire pouvait-elle être aussi incompétente" mais ne trouve pas la bonne réponse. Car si elle était incompétente c'est parce qu'elle était polytechnicienne et haut fonctionnaire. Il faut arrêter de fantasmer sur l'intelligence de gens qui ont certes des facilités pour passer des concours difficiles et très matheux mais qui n'ont aucune capacité de réflexion sur des problèmes concrets comme la gestion d'une entreprise, d'autant qu'ils sont tout dévoués au pouvoir (des dégénérés comme Mitterrand ou Chirac)

  • Par Poussard Gérard - 13/07/2017 - 22:42 - Signaler un abus Lauvergeon fut virée par Sarkozy

    A cause de sa gestion calamiteuse mais son mari a semble t il des intérêts financiers avec le nigeria..ce qui expliquerait la presence des militaires français en Afrique. . Et le premier ministre a travaillé pour Areva...alors y a t il conflit d'intérêt au sein de ce gouvernement? Ca sent mauvais cette histoire...encore un dossier brûlant. ..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€