Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Brexit : Tony Blair appelle les Européens à "garder l'esprit ouvert" au cas où "les Britanniques changeraient d'avis"

"Nous commettons une erreur que le monde d'aujourd'hui ne peut pas comprendre" estime dans une tribune l'ancien Premier ministre britannique.

Free your mind

Publié le
Brexit : Tony Blair appelle les Européens à "garder l'esprit ouvert" au cas où "les Britanniques changeraient d'avis"

Ce n’est pas peu dire que Tony Blair est un anti-Brexit. Dans une tribune publiée aujourd'hui sur son site internet, l’ancien Premier ministre britannique estime que la Grande-Bretagne regrettera amèrement la sortie de l’Union européenne, et souhaite que son pays reconsidère cette décision cette année, car "en 2019, il sera trop tard". "Nous commettons une erreur que le monde d'aujourd'hui ne peut pas comprendre et que les générations futures ne nous pardonneront pas", écrit l’ancien dirigeant. "L'année 2018 est notre dernière chance pour obtenir le droit de dire si la nouvelle relation avec l'Europe qui nous sera proposée sera meilleure que l'actuelle".

Particulièrement volubile ces jours-ci, Tony Blair a également accordé un entretien publié jeudi par plusieurs journaux continentaux, dont Le Monde. Il y appelle notamment les Européens à "garder l'esprit ouvert" au cas où "les Britanniques changeraient d'avis". Il estime que l’Union européenne aussi sera "considérablement affaiblie" en cas de Brexit, car elle perdrait "un pilier important du pont qui relie les deux rives de l’Atlantique".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 04/01/2018 - 10:01 - Signaler un abus Jamais démocrate

    En 2003, il se battait avec Bush pour une guerre en Irak contre la volonté populaire; maintenant, il se bat pour annuler une décision référendaire.

  • Par vangog - 04/01/2018 - 10:21 - Signaler un abus Ah! le « changement d’avis » après le vote majoritaire...

    un grand classique pour les socialauds dont les conseils de vote n’ont pas été suivis! Tony Blair semble oublier que sa politique immigrationniste en grande majorité musulmane et ses guéguerres absurdes et déstabilisatrices du Moyen-Orient ont contribué à ce rejet de l’UE...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€