Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Brexit pourrait créer 20.000 emplois en France

"A l'heure actuelle, 1.000 emplois ont déjà été annoncés à Paris contre 750 à Francfort", annonce le président de Paris Europlace, Gérard Mestrallet, dans Le Parisien.

Bonne nouvelle

Publié le
Le Brexit pourrait créer 20.000 emplois en France

En économie aussi, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Selon le président de Paris Europlace, Gérard Mestrallet, le transfert en France d'une partie des activités de city, suite au Brexit, pourrait créer jusqu'à 20.000 emplois en deux ans.

La capitale française est notamment en concurrence avec Francfort, en Allemagne, pour accueillir les entreprises de la place financière britannique, suite au projet du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne.

"A l'heure actuelle, 1.000 emplois ont déjà été annoncés à Paris contre 750 à Francfort", annonce Gérard Mestrallet dans une interview au Parisien. "Et les grandes banques comme Citigroup, JPMorgan ou la Barclays n'ont pas encore fait leur choix (...) Cela va se décider dans les mois qui viennent.

Une trentaine de dossiers sont à l'étude."

Gérard Mestrallet, qui est aussi président du conseil d'administration d'Engie, déclare : "Nous attendons 10.000 emplois directs et 10.000 indirects d'ici à deux ans".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par atlante29 - 08/07/2017 - 13:20 - Signaler un abus tant

    mieux

  • Par C3H5.NO3.3 - 08/07/2017 - 15:02 - Signaler un abus Lol

    "1.000 emplois ont déjà été annoncés" Moi, j'annonce 150 000 emplois. J'ai bon ? En attendant, Atlantico ferait mieux de se pencher sur la manière dont Mestrallet a coulé Engie, et brûlé quelques dizaines de milliards de capitalisation boursière. Quand on est mauvais, on est mauvais.

  • Par cloette - 08/07/2017 - 19:41 - Signaler un abus Qui a envie de venir en France ?

    Personne , aucun milliardaire oligarque ni aucun banquier n'en a envie, faut pas rêver !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€