Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 28 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bière : Et si elle était un bon remède contre le cancer et le diabète ?

Selon des chercheurs de l'Université de Washington, la bière et ses acides amers, avec modération, ont des effets bénéfiques sur le diabète, certaines formes de cancer, de l'inflammation et peut-être même la perte de poids.

Effets secondaires étonnants

Publié le
Bière : Et si elle était un bon remède contre le cancer et le diabète ?

La bière pourrait avoir des effets bénéfiques sur la santé Crédit Reuters

Que les aficionados de la bière se rassurent. Cette boisson alcoolisée n'est pas forcément mauvaise pour la santé. Mieux elle possède, selon des chercheurs de l'Université de Washington, des effets bénéfiques sur le diabète, certaines formes de cancer voire même dans la perte de poids. Pour arriver à des résultats aussi incroyables, les scientifiques américains ont étudié de près la configuration précise des humulones (une substance dérivée du houblon qui donne à la bière son goût si distinctif).

" Maintenant que nous avons les bons résultats, ce qui se passe à l'houblon amer dans le processus de brassage de la bière a beaucoup plus de sens", a déclaré Werner Kaminsky, professeur agrégé de chimie à l'université de Washington. Kaminsky est l'auteur principal d'un article décrivant les résultats, publiés ce mois-ci dans la revue Angewandte Chemie International Edition. Ce scientifique a utilisé un processus appelé cristallographie aux rayons X pour déterminer la structure exacte de ces acides, molécules humulone et certains de leurs dérivés, produits à partir de houblon dans le processus de brassage. Cette structure possède son importance pour les chercheurs qui étudient les multiples manières d'incorporer ces substances et leurs effets sur la santé, dans de nouveaux produits pharmaceutiques.

Le goût amer de la bière enfin déterminé

Au cours du processus de brassage, les molécules d'humulones sont réorganisées pour contenir un anneau à cinq atomes de carbone au lieu de six. À la fin du processus, deux groupes latéraux sont formés. Dès lors, ils peuvent être configurés de quatre manières différentes - les deux groupes peuvent être au-dessus ou en-dessous de l'anneau, ou ils peuvent se trouver sur les côtés opposés. La forme que va prendre la molécule va être déterminante. Elle va permettre de comprendre comment une humulone va réagir avec une autre substance.  Si elles sont jumelées correctement, elles s'assemblent comme un écrou et un boulon. Si elles ne s'assemblent pas, elles peuvent être totalement incompatible. "Cela reviendrait à placer une main droite dans un gant de la main gauche" explique Werner Kaminsky. Et cela aurait comme conséquences des résultats désastreux pour les produits pharmaceutiques.

Pour déterminer la configuration des humulones formés dans le processus de brassage, les co-auteurs de l'étude Jan Urban, Clinton Dahlberg et Brian Carroll des scientifiques d'une firme pharmaceutique de Seattle qui a financé la recherche, ont récupéré les acides du processus de brassage et les ont purifié. Ils ont converti les humulones de cristaux de sel et les ont envoyé à Kaminsky. Celui-ci a ensuite déterminer la configuration exacte des molécules. "Maintenant que nous savons ce qui appartient à cette molécule, on peut déterminer qu'elle est la molécule qui correspond au goût amer de la bière", affirme Kaminsky. Toutefois, les auteurs soulignent que, même si "la consommation excessive de bière ne peut être recommandée pour rester en bonne santé, les humulones isolées et leurs dérivés peuvent être prescrits dans certains cas." De quoi donner bonne conscience à plus d'un buveur occasionnel.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 31/01/2013 - 17:12 - Signaler un abus Bière : Et si elle était un bon remède

    -Une bière est toujours humide, une femme non. Un point pour la bière ! -Une bière est horrible quand elle est chaude. Un point pour la femme ! -Pour une bière, tu payes les taxes. Un point pour la femme ! -Si tu prends une deuxième bière, la première ne sera pas fâchée. Un point pour la bière ! -Tu peux toujours être sûr que tu es le premier à ouvrir une bière. Un point pour la bière ! -Tu sais exactement combien coûte une bière. Un point pour la bière ! -La bière n'a pas de mère. Un point pour la bière ! Alors le score est de . La bière a remporté 5 à 2 ! Si t'es un mec, envoie ce message, si c'est une femme qui est entrain de lire ce message en étant énervée , qu'elle sache que la bière ne s'énerve pas. UN POINT POUR LA BIÈRE !!!

  • Par bagad - 31/01/2013 - 19:35 - Signaler un abus ben, j'comprends maintenant !

    mon taux de sucre est remonté et j'ai grossi depuis 4 mois que j'ai arrêté de picoler ! je leur avais dit que j'étais pas persuadé du bienfait. hips ! positivement !

  • Par bagad - 31/01/2013 - 19:35 - Signaler un abus ben, j'comprends maintenant !

    mon taux de sucre est remonté et j'ai grossi depuis 4 mois que j'ai arrêté de picoler ! je leur avais dit que j'étais pas persuadé du bienfait. hips ! positivement !

  • Par on croit rêver... - 01/02/2013 - 05:55 - Signaler un abus et en plus....

    c'est bon pour les caisses de l'Etat. Ayez le sens civique: Santé!

  • Par Krill - 01/02/2013 - 11:43 - Signaler un abus Bière : Et bien voilà des nouvelles comme on les aime !

    Et si on est une femme et que le commentaire de Ravidelacreche nous fait rire... On est pas normale ?... Bon, ben la question étant angoissante, je préfère me prendre une ptit' mousse !! C'est que je tiens à ma santé moi !!!

  • Par Salvatore Migondis - 01/02/2013 - 18:42 - Signaler un abus De l'amertume...?

    Dans la Bud Light.. la Corona...?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€