Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 20 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Béziers : la justice interdit en appel l'installation d'une crèche à la mairie

"Nous allons nous pourvoir en cassation devant le Conseil d'État", a fait savoir Robert Ménard.

Bataille

Publié le
Béziers : la justice interdit en appel l'installation d'une crèche à la mairie

La décision du maire de Béziers Robert Ménard (extrême-droite), qui avait installé une crèche dans l'enceinte de l'hôtel de ville durant la période de Noël 2014, a été annulée lundi 3 avril par la Cour administrative d'appel de Marseille. 

La justice a appliqué la jurisprudence du Conseil d'État, qui a précisé en novembre 2016 le droit applicable aux crèches dans les bâtiments publics, après des décisions contradictoires de plusieurs tribunaux, a indiqué le cabinet du maire de Béziers.

>>>> À lire aussi : Quand la bataille des crèches de Noël révèle les deux chemins sur lesquels se fourvoient les tenants de la laïcité fermée

"Nous allons nous pourvoir en cassation devant le Conseil d'État", a fait savoir Robert Ménard.

Au mois de novembre 2016, le Conseil d'État avait décidé d'interdire les crèches dans un bâtiment public "sauf si des circonstances particulières montrent que cette installation présente un caractère culturel, artistique ou festif". Dans les autres emplacements publics, l'installation d'une crèche de Noël est légale, "sauf si elle constitue un acte de prosélytisme ou de revendication d'une opinion religieuse".

À la fin du mois de mars, le rapporteur public de la cour administrative d'appel s'était prononcé en faveur de l'interdiction de cette crèche, réfutant "l'existence d'une tradition locale", citée par la mairie.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cavalier26 - 03/04/2017 - 22:42 - Signaler un abus Alors de la laÏcité partout!

    Commençons alors par supprimer aussi les jours fériés chrétiens. Ce sont aussi des symboles du christianisme. Noel, lundi de pentecôte, lundi de Pâques, Toussaint, Ascension. De toutes façons les 3/4 des français ne pratiquent pas; mais profitent de ces jours fériés. 4 ou 5 jours de plus à bosser. Vous allez avoir de la laïcité. Ils ne seront pas contents les cracheurs, dénigreurs de la la chrétienté, qui en finalité est le symbole et les racines profondes de la France et depuis des siècles. Savoir d'ou l'on vient, pour savoir ou l'on va!

  • Par assougoudrel - 03/04/2017 - 23:18 - Signaler un abus Les crèches seront interdites, mais

    les burkas, les burkinis et les robes des barbus aux yeux très rapprochés, seront autorisés. Bientôt un connard gueulera dans un bigo pour nous dire qu'il est l'heure de prier les fesses en l'air.

  • Par habert - 04/04/2017 - 10:15 - Signaler un abus crèche

    Mais quand Hidalgo fête le Ramadan, la "justice" trouve ça normal ... Justice islamiste, vous voulez dire.

  • Par Salgado - 04/04/2017 - 11:30 - Signaler un abus On se reveille!

    Je pense que les chretiens,pratiquants où non vont voter Fillon pour sauver nos racines et notre civilisation.Comme moi!!!

  • Par ISABLEUE - 04/04/2017 - 17:28 - Signaler un abus Vivement que l'on quitte l'Europe

    et que l'on fasse de nouveau ce qu'on veut chez nous. les chiffons dans les rues c'est normal mais pas les crèches à Noel !! Les culs en l'air dans la rue aussi, c'est normal...

  • Par C3H5.NO3.3 - 05/04/2017 - 19:29 - Signaler un abus Les juges rouges

    adorent s'en prendre aux chrétiens. C'est la faute aux chrétiens qui n'ont pas su se constituer en minorité agissante et former en leur sein les juges qui pourront remplacer ces juges rouges. A quand des organisation secrètes chrétiennes aptes à le faire ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€