Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Benjamin Griveaux aurait minimisé le montant des dons pendant la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron

Afin de défendre l'équipe de campagne du président, le porte-parole du gouvernement se serait tiré une balle dans le pied en suggérant d'étudier les Macronleaks.

Wikileaks m'a tué

Publié le - Mis à jour le 8 Juin 2018
Benjamin Griveaux aurait minimisé le montant des dons pendant la campagne présidentielle d'Emmanuel Macron

 Crédit ERIC FEFERBERG / AFP

Selon des informations de L'Obs, Le porte-parole du gouvernement a parlé de manière imprudente au micro de France Inter. Interrogé ce jeudi 7 juin sur les ristournes accordées par le propriétaire des théâtres Antoine et Bobino (Jean-Marc Dumontet) à la campagne d’Emmanuel Macron, Benjamin Griveaux a eu une attitude surprenante. 

Il a incité les auditeurs et les Français à aller étudier les courriers électroniques de la campagne. Ces missives ont été hackées, piratées et publiées par le site Wikileaks l'an dernier. 
 
D'après Benjamin Griveaux, ces recherches dans les Macronleaks permettraient de prouver la bonne foi et d'innocenter les équipes de campagne du candidat En Marche, Emmanuel Macron. 
 
Concernant les importants rabais et les ristournes, seul le cas de Bobino apparaît dans les Macronleaks selon des informations de L'Obs.
La thèse du porte-parole du gouvernement est donc bien confirmée. Aucune irrégularité sur les comptes de campagne n'a été constatée ou dénichée dans le piratage dévoilé par Wikileaks.
 
Au coeur de l'email interne n°389 - dont Benjamin Griveaux est l’un des destinataires - Stanislas Guérini (actuel député LREM de Paris et à l’époque l’un des principaux acteurs de la campagne) dévoile, le 31 décembre 2016, les raisons pour lesquelles il propose que le meeting de Bobino se déroule le 6 janvier 2017 :
 
"Je m’étais mis sur une date où le propriétaire de Bobino était prêt à nous mettre la salle à disposition à très faible coût car disponible par ailleurs."
 
La disponibilité, une semaine avant l’événement, explique donc le fort rabais de 75%. Pour les autres ristournes révélées par France Inter, les Macronleaks ne parlent pas, selon L'Obs. 
 
La rédaction de l'hebdomadaire a néanmoins découvert des emails concernant les dons durant la campagne présidentielle. Ces courriels seraient plutôt embarrassants pour le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, et pour l’actuelle chef du service de presse de l’Elysée, Sibeth Ndiaye.
 
"Le 8 mars 2017, l’équipe de campagne s’interroge sur les chiffres des dons reçus à fournir à la presse. Dans l'email n°4505, le patron de la levée des fonds, le banquier Christian Dargnat, communique les vrais chiffres à une poignée de responsables. Selon ses calculs, le montant total de la collecte s’élève alors à "9,3 millions d’euros". Va-t-on révéler ce chiffre-là ? Griveaux écrit à Ndiyae : "Sibeth, tu n’avais pas dit qu’on restait sur 8 millions ?". "Oui, tout à fait, répond-elle, 8 millions et pas 9,3 millions." Un premier mensonge."
 
Selon L'Obs, cette question des dons a engendré un décalage et une tromperie de deux millions d'euros. La collecte totale réelle s'est élevée à 11 millions d’euros :
 
"Le don médian étant de 50 euros mais, du fait du grand nombre de très généreux donateurs, le don moyen grimpant, lui, à 250 euros. Le 27 mars 2017, Benjamin Griveaux (alors porte-parole de La République en Marche) et Cédric O. (trésorier de la campagne et actuel conseiller conjoint du président et du Premier ministre sur les participations publiques) décident là encore de tronquer la vérité. Le don moyen ? "On ne communique pas dessus", ordonnent-ils en choeur. La collecte totale de 11 millions ? "On communique sur 10", propose Cédric O. Benjamin Griveaux n’est pas d’accord. Pour lui, c’est trop. Il tranche et ordonne : "Mettre 9 millions d’euros de dons perçus et pas 10"... Alors qu’on l’a vu le vrai chiffre est 11 ! Encore un mensonge. Du moins si l'on en croit les Macronleaks, que le porte-parole du gouvernement nous a ce matin, bien imprudemment, enjoint à éplucher".
 
La rédaction de L'Obs a donc appliqué à la lettre les recommandations de Benjamin Griveaux. Le porte-parole du gouvernement doit s'en mordre les doigts pour la question des dons.  
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lazydoc - 07/06/2018 - 23:02 - Signaler un abus Le concurrent d’Hidalgo est très bon!

    De socialiste à LREM, l’argent des autres n’a pas d’importance.

  • Par sirares - 07/06/2018 - 23:37 - Signaler un abus Etrange Commission !

    Logerot président de cette commission ,dont le salaire vient d’être augmenté de 60%- coïncidence- est un retraité de la cour des comptes il perçois donc sa retraite avec ce salaire mirobolant est ce normal ? Il a une bonne tète ,mais est il de Cadet ou de Bineau? Tous les membres de cet organisme " de couverture " sont des momies le plus jeune est né en 1936 , est ce qu'ils comprennent encore ce qu'il font ces pauvres vieux ? Qui va poser la question de son salaire mercredi prochain au palais Bourbon ?

  • Par vangog - 08/06/2018 - 00:43 - Signaler un abus Dix millions de dons perçus?????

    « Ah merde » dit Soros...où sont passés mes 2 365 910,16 euros? et David Rothschild idem pour ses 976 126,87 euros?... « Ah putain! » dit GoldmannSach. « Le petit m’avait promis un retour pour mes 2 145 100 millions d’euros »...ça sent le moisi!

  • Par lexxis - 08/06/2018 - 08:11 - Signaler un abus LES FRANÇAIS SE SONT FAIT AVOIR DEUX FOIS?

    À chaque fois qu'on tire un pan du patrimoine et de la campagne Macron, on n'en finit pas de se poser des questions et la Justice est très curieusement la seule à ne pas vouloir se les poser. Dernière rumeur: la Commission des comptes de campagne est tenue de requalifier en dons les ristournes et rabais obtenus lorsqu'ils excèdent 20% du prix du marché et apparemment elle n'a rien fait du tout . On espère que l'augmentation vertigineuse de la rémunération de son Président n'a rien à voir avec cette étonnante complaisance envers les comptes du candidat élu. Et la question est de savoir désormais si les Français ne se sont pas fait avoir deux fois par la Justice ou ses affidés dans cette élection présidentielle: la première fois par l'éviction à marche forcée de la candidature Fillon, la seconde fois par l'imposition coûte que coûte de la candidature Macron. Naturellement après cette sinistre pantomime, il se trouvera encore des tas de bonnes plumes pour déplorer la progression de l'abstentionnisme, alors qu'il est clair qu'on a volé aux Français la dernière élection présidentielle.

  • Par gilbert perrin - 08/06/2018 - 10:43 - Signaler un abus ne nous le cachons PAS ???

    MACRON a été aidé pendant leur activité professionnelle dans les services de l'état, de tous ces mecs beaux parleurs, menteurs, magouilleurs, cela ressort dans les rangs actuels du gouvernement….ce n'est pas médire que de le dire quand on sait comment cela se passe ???? le peuple, la société française doit se constituer PLAIGNANTE… ils ont escroqué le peuple et continuent de la faire… gilbert perrin

  • Par Atlante13 - 08/06/2018 - 12:17 - Signaler un abus @gilbert perrin

    ben oui, c'est ce qu'on appelle la Mafia de la Haute Fonction, formée à la grande éthique de l'ENA. Et c'est ça qui dirige la France...

  • Par Beredan - 08/06/2018 - 12:55 - Signaler un abus Pour paraphraser Sibeth :

    La cagnotte est dead !

  • Par Vincennes - 08/06/2018 - 18:44 - Signaler un abus le "BIG......MILLIONS" de Macron

    2 millions de différence entre les dons reçus et les dons déclarés PAS MAL, la transparence .......sans oublier l'augmentation de salaire de 57% + prime de 9500€/an pour le PRESIDENT DE LA commission de contrôle des comptes de campagne !!!! CNCCFP , on peut vraiment se poser des questions ? et aucune émission "C dans l'air" sur tous ces sujets…...ROUX "aux ordres" à zapper avec "C dans l'air" idem

  • Par Vincennes - 08/06/2018 - 18:46 - Signaler un abus parti trop vite.......ouh ouh DOUCET

    un petit "CASH INVESTIGATIONS" "EM" serait pas mal plutôt que de s'acharner sur Sarko…...ça changerait un peu

  • Par vangog - 08/06/2018 - 23:58 - Signaler un abus L’étrange omission...de la commission...

    ...et le Macrouille qui nous promet de réduire les dépenses de l’état macroniste (à la Saint glin-glin ...) en doublant le salaire du directeur de la grosse commission....contradictoire, non? A propos, c’est bien l’AN qui vote les salaires des directeurs de commissions- non?...hého, Atlantico! Des noms, SVP?...

  • Par vangog - 09/06/2018 - 08:12 - Signaler un abus Vous ne l’apprendrez-pas dans les médias-fake-News...

    de la bande à Macron-Drahi...mais le peuple libre annonce la victoire du patriote Janez Jansa, du Parti Démocrate slovène, proche de Viktor Orban et qui a fait campagne contre l’invasion de clandestins...en Slovénie aussi, ça sent le sapin pour les collabos!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€