Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bastille, Nation, Madeleine... Sept places de Paris vont être réaménagées

La mairie de Paris a dévoilé au JDD ses projets de réaménagements de sept places emblématiques de la capitale.

Travaux

Publié le
Bastille, Nation, Madeleine... Sept places de Paris vont être réaménagées

La place du Panthéon perdra des places de stationnement. Crédit Reuters

Après la place de la République, la mairie de Paris a décidé de réaménager sept autres places d'ici 2020, révèle ce dimanche le JDD. L'objectif de la municipalité est de redonner une plus grande place aux cyclistes et aux piétons. Ils "gagneront 50% d’espaces en moyenne", indique au JDD Christophe Najdovski (EELV), l’adjoint chargé de la voirie.

"L’idée est de faire des lieux de vie, agréables et rééquilibrés, et pas seulement des lieux de passage. Aujourd’hui, les automobiles représentent 7% des déplacements et 77% d’occupation de l’espace public", explique de son côté Jean-Louis Missika (apparenté PS), adjoint chargé de l’urbanisme.

Les carrefours concernés sont la place de la Bastille (IVe-XIe-XIIe arrondissements), de la Nation (XIe-XIIe), du Panthéon (Ve), d’Italie (XIIIe), de la Madeleine (VIIIe), la place Gambetta (XXe) et la place des Fêtes (XIXe).

A la Bastille, par exemple, le rond-point sera supprimé et une zone piétonne reliera la colonne de Juillet au bassin de l'Arsenal. Le rond-point de la place de la Nation restera présent, mais passera de huit à quatre voies. 117 places de parking seront supprimées le long du Panthéon et les voies situées de chaque côté de l'église de la Madeleine pourraient être piétonnisées.

La mairie a prévu un budget de 30 millions d’euros pour les sept places, alors que la République reconfigurée en avait coûté 24 millions, indique le JDD. La sobriété est en effet le maître mot de ce projet.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clint - 06/03/2016 - 15:27 - Signaler un abus Qu'est ce qu'ils vont encore "pondre" à la Madeleine ?

    S'agit il de faire venir la "diversité" pour repousser un peu plus les quelques touristes à fort pouvoir d'achats qui n'ont pas encore boudé Paris ? Quand je vois ce qu'est devenu la place de la République je redoute tout de la part d'Hidalgo et de son gauchiste d'adjoint ex UNEF, sans oublier les gauchistes écolos !

  • Par J'accuse - 06/03/2016 - 17:12 - Signaler un abus Et la principale ?

    Ils ne touchent pas à la place de l’Étoile. S'il y a une place emblématique et bordélique, c'est pourtant bien celle-là. Rien non plus pour la Concorde. Sans doute que pour la gauche, la Bastoche est plus sacrée.

  • Par vangog - 07/03/2016 - 00:51 - Signaler un abus Racisme anti-automobilistes de l'Espagnole?

    Après le régénération gauchiste de la délinquance, ces imbéciles ont décidé de défigurer le Paris-que-nous-aimions tant...des fois-furieux!

  • Par cloette - 07/03/2016 - 07:38 - Signaler un abus La place de la République

    est cauchemardesque .

  • Par cloette - 07/03/2016 - 07:39 - Signaler un abus Il ne fallait pas voter

    ni Hollande ni Hidalgo !

  • Par A M A - 07/03/2016 - 10:10 - Signaler un abus Il y a deux choix : 1

    Il y a deux choix : 1-améliorer ce qui existe et ne rien aggraver.

  • Par zouk - 07/03/2016 - 10:17 - Signaler un abus AMENAGEMENT DE 7 PLACES PARISIENNES

    A quels coûts, direct pour les travaux nécessaires, et indirect en termes de fluidité de la circulation automobile, embouteillage et pollution? Comment nos chantres passionnés de la lutte contre la pollution peuvent-ils ignorer que les moteurs polluent le plus fortement à l'arrêt.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€