Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 22 Août 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Barack Obama n'ira pas voir Nelson Mandela à l’hôpital

Cette décision a été prise "par égard pour la paix et le confort de Nelson Mandela, et pour les souhaits de sa famille", a expliqué un responsable américain.

Afrique du Sud

Publié le
Barack Obama n'ira pas voir Nelson Mandela à l’hôpital

L'Afrique du Sud est la deuxième étape de la tournée africaine du président américain. Crédit Reuters

Barack Obama ne se rendra pas au chevet de Nelson Mandela, hospitalisé dans un état critique et placé sous assistance respiratoire depuis mercredi dernier, a annoncé samedi la Maison Blanche dans un communiqué. Le président américain est arrivé vendredi 28 juin en Afrique du Sud pour une visite qui devrait durer trois jours.

"Le président et la Première Dame vont rencontrer en privé des membres de la famille Mandela pour leur présenter leurs voeux et leurs prières en ce moment difficile", a déclaré un responsable, sous couvert d'anonymat. "Par égard pour la paix et le confort de Nelson Mandela, et pour les souhaits de sa famille, ils n'iront pas à l'hôpital", a ajouté cette même source. Barack Obama et son épouse Michelle ont cependant organisé un entretien samedi en privé avec la famille de l'ex président âgé de 94 ans.

Le programme officiel de sa visite prévoit un tête-à-tête matinal avec le président Jacob Zuma, suivi d’une conférence de presse et d’une allocution solennelle depuis l’Union Buildings, siège du gouvernement sud-africain.

Après le Sénégal, l'Afrique du Sud est la deuxième étape de la tournée africaine de Barack Obama. Le président américain se rendra par la suite en Tanzanie.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gliocyte - 29/06/2013 - 16:35 - Signaler un abus Vous savez quoi?

    Informez-moi dès que B Obama éternue, s'essuie le visage, se gratte le nez.....Parce que ça m'intéresse.......

  • Par Jean-Pierre - 30/06/2013 - 06:18 - Signaler un abus MOI NON PLUS !

    . Pourtant, ce n'est pas l'envie qui me manque, verser une larme sur le lit de mort de ce héros des médias français... hmmm... . Allez Nelson, nous te saluons depuis la France réunie par BFM, iTélé, France24, A2, TF1, Atlantico etc etc. . Tu nous en auras fait faire de l'audience ! .

  • Par Nana de la falaise - 30/06/2013 - 06:35 - Signaler un abus Obama : dieu vivant*

    Trois jours de une des journaux sur le voyage d'Obama en Afrique et surtout Afrique du Sud... C'est de l'intox ! *Avec Mandela (bien que -le pauvre- ce ne soit plus pour très longtemps).

  • Par Sophile - 30/06/2013 - 09:40 - Signaler un abus Mais Mandela

    Est mort. D'ailleurs qu'a fait Obama en Afrique, à part montrer qu'il est à moitié noir ??? Et en entendre parler tous les jours, pauvres médias, vous devriez vous occuper de choses plus sérieuses. lI n'était pas en visite en Europe. Quand même !!! Ah !! cette misère journaleuse qui s'étend ...

  • Par jean fume - 30/06/2013 - 19:21 - Signaler un abus Oba-mot a pris une baffe.

    Il comptait surfer sur le cadavre de Mandela, avec l'aide de la presse, pour se faire une santé. Ils lui ont fait savoir que cette pub malsaine était déplacée.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€