Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 31 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La Banque du Japon décide d'adopter des taux d'intérêt négatifs

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion de son conseil de politique monétaire, la Banque du Japon a expliqué qu'elle "réduira ses taux d’intérêt un peu plus en territoire négatif si elle le juge nécessaire".

Désespoir

Publié le
La Banque du Japon décide d'adopter des taux d'intérêt négatifs

En décembre 2015, le gouverneur Haruhiko Kuroda se disait pourtant hostile à cette mesure.  Crédit Reuters

Pour la première fois de son histoire, la banque du Japon a décidé ce vendredi d'instaurer des taux d'intérêt négatifs afin de "choquer" les marchés pour remédier à la déflation. Ce nouvel outil aura pour but de dynamiser une économie qui souffre des turbulences actuelles sur les marchés. Cette annonce a fait grimper l'indice Nikkei qui a terminé en hausse de 2,80%. 

En décembre 2015, le gouverneur Haruhiko Kuroda se disait pourtant hostile à l'idée de faire payer les banques qui placent leurs liquidités dans ses coffres au lieu de les prêter aux particuliers et entreprises.

Selon Capital Economics, ce dernier "a bâti sa réputation en changeant de cap sans crier gare, et la décision de ce jour ne fait que conforter sa réputation".

Dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion de son conseil de politique monétaire, la Banque du Japon a expliqué qu'elle "réduira ses taux d’intérêt un peu plus en territoire négatif si elle le juge nécessaire".

Seuls cinq des neuf membres du conseil se sont prononcés favorablement à cette mesure qui a pour but de forcer les banques commerciales à ne pas conserver auprès de la banque centrale des réserves trop excessives et à se montrer donc plus généreuses en prêts avec les acteurs de l’économie réelle. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bjorn borg - 30/01/2016 - 10:58 - Signaler un abus Ollivier Delamarche

    l'avait annoncé: Le Japon est cuit !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€