Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Baisse des APL : "aucun impact" pour les bénéficiaires de logements sociaux, assure Edouard Philippe

Le gouvernement va baisser de 50 euros par mois les APL des bénéficiaires de logements sociaux.

Promis

Publié le
Baisse des APL : "aucun impact" pour les bénéficiaires de logements sociaux, assure Edouard Philippe

Maladresse de communication ou erreur stratégique ? L'exécutif tente encore de déminer la baisse de 5 euros des APL promise, qui a provoqué un véritable tollé dans l'opposition. Après qu'Emmanuel Macron ait réclamé que les bailleurs baissent à leur tour les loyers, le gouvernement souhaite désormais baisser de 50 euros les APL des bénéficiaires de logements sociaux.

Mais le Premier ministre est venu assurer, sur France 2, que cette baisse n'affecterait pas les bénéficiaires d'HLM.

"Notre objectif est que, pour ceux qui touchent des APL dans le logement social, il y ait une baisse de loyer exactement identique à la baisse des APL" explique-t-il, assurant donc qu'elle  n'aura "aucun impact pour ceux qui bénéficie des APL dans le logement social."

Ces baisses des APL pourraient permettre une économie d'1 milliard  d'euros pour l'Etat. "Le gouvernement nous demande une baisse des loyers de 1,4 milliard", souligne Jean-Louis Dumont président de l'Union sociale pour l'habitat (USH) au Figaro. Les contreparties pour les bailleurs sociaux n'ont pas encore été confirmées.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 13/09/2017 - 11:57 - Signaler un abus ???

    La baisse des APL devra être compensée par une hausse équivalente des aides aux bailleurs: où seraient donc les économies annoncées ? Sans aide (encore à confirmer), les loyers ne baisseront pas. Si économie il y a, ce sera donc sur le dos des locataires. Le gel annoncé du taux du livret A se fera aussi sur le dos des petits épargnants, qui sont en gros ceux qui ont besoin des APL. Aides moins élevées, épargnes moins rémunérées: voilà la fameuse politique du gouvernement sur le logement. Ce doit être trop complexe pour que je comprenne...

  • Par Anouman - 13/09/2017 - 18:58 - Signaler un abus APL

    Comme les bailleurs privés ne voulaient pas baisser de cinq euros leurs loyers il s'est dit que ça fonctionnerait mieux avec les logements sociaux. Mais soit ils n'auront pas les moyens d'entretenir les immeubles, soit il faudra que quelqu'un comble leur déficit. Il va bien nous pondre une nouvelle taxe pour régler le problème.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€