Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bac 2013 : avec 86,8% de bacheliers, le taux de réussite atteint des sommets

Le taux de réussite au bac général 2013 s'élève à 91,9 % (+ 2,3 points), à 86,4% pour le bac technologique (+3,2 points) et se stabilise à 78,5% (+0,3 point) pour le bac professionnel.

Année record

Publié le
Bac 2013 : avec 86,8% de bacheliers, le taux de réussite atteint des sommets

Cette année, le taux de réuissite du bac est de 86,8% Crédit Reuters

Cette année les jeunes bacheliers français ont battu des records. À la session de juin 2013, 678 000 candidats s'étaient présentés. Et bien, selon les chiffres publiés ce jeudi par le ministère de l'Education nationale (qui ne prennent pas en compte la Martinique ndlr), ils sont 86,8% d'entre eux à avoir obtenu leur diplôme.

Il s'agit d'une progression de 2,4 point par rapport à l'an dernier. Mais surtout c'est un nouveau record historique. Car ce taux de réussite est supérieur au taux de réussite quasi définitif de 86 % publié en juillet 2009, après les oraux de rattrapage et avant la session de remplacement de septembre.

Dans le détail, le taux de réussite au bac général 2013 s'élève à 91,9 % (+ 2,3 points). Au bac technologique, il atteint 86,4 % (+ 3,2 points). Au bac professionnel, il se stabilise à 78,5 % (+ 0,3 point), après une chute de plus de 6 points en 2012. A noter que le taux de réussite au bac pro avait reculé ces trois dernières années après un niveau historiquement haut en 2009. 

Au sein du bac général, la série qui s'en sort le mieux est la scientifique (S). Le taux de réussite est de 92,5 % (+ 1,8 point). En série économique et sociale (ES), il est de 91,5 % (+ 2,4 points) et en série littéraire (L) de 90,9 % (+ 4 points). Au sein du bac technologique, le taux de réussite des séries technologiques industrielles bondit de 7,2 points à 92,2 %. Il progresse moins fortement pour les séries technologiques tertiaires, engrangeant 1,8 point à 84,7 %.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Equilibre - 11/07/2013 - 22:32 - Signaler un abus C'est le bac, le bac à sable où l'école des fans?

    Tout le monde a gagné.... C'est l'école des fans...

  • Par issartier - 11/07/2013 - 23:15 - Signaler un abus 87% de reçus

    87% de reçus alors que notre enseignement reconnu comme trop mauvais, doit être "refondé", ça veut dire qu'on peut supprimer le bac.

  • Par ZOEDUBATO - 12/07/2013 - 09:06 - Signaler un abus Nouvelle grille d'embauche des entreprises citoyennes

    respectant le travail et l'acquisition de connaissance et de compétences Balayeur : bac + savoir lire, écrire et compter (les 4 opérations) en Français Ouvrier spécialisé : Bac mention TB ou Bac +3 en Université = 3ans d'apprentissage Ouvrier professionnel : Bac + 10 en Université+ 4 ans d'apprentissage Technicien ou agent administratif : Ecole, collège , lycée privés + BTS Ingénieur : Ecole, collège et Lycée privés + grandes écoles avec concours d'entrée sans "2ème voie" A quand le bac et les diplômes Kleenex ? où distribué gracieusement pour avoir participé à des manifestation de gauche de défense des privilèges des enseignants ?

  • Par Atlante13 - 12/07/2013 - 12:00 - Signaler un abus Méthode socialiste,

    Pour améliorer les résultats, baissons le niveau. Et ça marche ! Cela ne fait pas plus de génies, mais plus de crétins qui se prennent pour des génies. Et ils ont raison, la preuve ils sont au pouvoir.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€