Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’avocat de Jérôme Cahuzac supplie la cour d’appel de ne pas envoyer son client en prison

"S'il se flingue en taule... Je ne veux pas faire du chantage, mais quand même...", a lancé Me Eric Dupond-Moretti.

Défense

Publié le
L’avocat de Jérôme Cahuzac supplie la cour d’appel de ne pas envoyer son client en prison

"Je vous supplie de ne pas l'envoyer en prison", a lancé l’avocat de Jérôme Cahuzac ce mercredi 21 février, alors que trois ans de prison ferme ont été requis mardi contre son client, jugé pour fraude fiscale. Me Eric Dupond-Moretti a axé sa plaidoirie sur la "punition" déjà subie par l’ancien ministre de François Hollande. "S'il se flingue en taule... Je ne veux pas faire du chantage, mais quand même...", a-t-il encore déclaré au dernier jour du procès en appel de Jérôme Cahuzac.

"Je n’ai aucune excuse"

Pour Me Eric Dupond-Moretti, son client s'est retrouvé totalement prisonnier de son mensonge, avec de l'argent qu'il a traîné "comme un boulet" et dont il n'a rien fait.

Il évoque donc un homme "détruit", et "seul". Il se souvient également de sa première rencontre avec son client.

"Quand je l’ai rencontré pour la première fois, il était planqué dans un appartement parisien, avachi sur un canapé, humilié, honteux. Je l’imaginais arrogant, je le maudissais comme citoyen pour ses rodomontades contre les fraudeurs. Il m’a dit, ‘je n’ai aucune excuse’". Me Eric Dupond-Moretti lui avait alors répondu : "Vous n’avez tué personne". "Si, ma famille et moi-même", avait rétorqué Jérôme Cahuzac. La décision a été mise en délibéré. Elle sera rendue le 15 mai.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gregoire25 - 21/02/2018 - 15:33 - Signaler un abus J'espère que le cinéma de

    J'espère que le cinéma de Dupond-Moretti n'influencera pas les juges et qu'ils lui mettront 2 ans de plus, pour l'exemple. Et s'il se flingue je ne pleurerai pas;

  • Par J'accuse - 21/02/2018 - 15:50 - Signaler un abus Trop facile de jouer les humbles

    Sortez les mouchoirs pour Cahuzac, le parfait honnête homme pris au piège par de malheureuses circonstances. Être en taule ne changera pas beaucoup ses habitudes: il sera nourri et logé au frais du contribuable, comme quand il était ministre.

  • Par assougoudrel - 21/02/2018 - 16:04 - Signaler un abus Ce n'est pas lui qui

    était prêt à faire "manger chaud" les tricheurs. Il a volé, détourné, commis un parjure à l'AN, les yeux dans les yeux. Vu et pris, il est pitoyable, lui qui était si prétentieux et méprisant envers les petits. Dans l'Egypte ancienne, plus on était haut placé et plus la sanction était sévère pour celui qui avait fauté. Je préfère un bon magouilleur qui reste digne quand il est pris, que ce genre de minable qui ne vaut pas un lavement expulsé par un derrière comme lui.

  • Par Stargate53 - 21/02/2018 - 16:42 - Signaler un abus Menace d'un suicide !

    C'est ce genre de plaidoirie qui fait que des coupables sont épargnés de la sanction qu'il mérite. Cela est vrai pour les terroristes, les assassins, les violeurs etc.. les avocats trouvent toujours des circonstances atténuantes ou en inventent pour leurs clients et en cas d'homme talentueux, leur subterfuges marchent souvent ! Mais ce n'est pas la justice cette compassion pour les coupables. Les juges sont là pour sanctionner une conduite inappropriée pour un ministre qui a su mentir les yeux dans les yeux ! Il aurait du y penser avant de mal agir ! donc la sanction doit être exemplaire pour ceux qui seraient tenté d'agir de même ! Alors rangez vos faux bons sentiments, M. l'avocat !

  • Par ISABLEUE - 21/02/2018 - 16:54 - Signaler un abus tous les repentis qui ont déclarés leur compte à l'Etranger

    ont ils été en prison ? NON ils ont amendes et pénalités. Cahuzac a-t-il tué ou violé ??? abrité des terroristes ??? non

  • Par atlantique07 - 21/02/2018 - 20:12 - Signaler un abus IL N'a rien à faire en prison

    La gauche nous rebat les oreilles avec toutes les alternatives à la prison mais il faut faire un exemple......et surtout l'humilier......Cet homme ne présente aucun danger pour la société.Grosse amende et interdiction de se présenter à une élection...

  • Par Poussard Gérard - 21/02/2018 - 22:20 - Signaler un abus Pret a faire du chantage le baveux?

    Pour influencer le jury? Indigne comme posture....et dessert son client

  • Par cloette - 21/02/2018 - 23:26 - Signaler un abus Les compagnons d’Emmaus

    ( des Pyrénées atlantiques ) veulent bien l’accueillir; l’y mettre au lieu de la prison serait une bonne idée

  • Par Liberdom - 22/02/2018 - 03:26 - Signaler un abus MDR

    Mais qu'il se flingue donc ! Ce chantage de Dupont-Moretti est lamentable et Cahuzac une pourriture.

  • Par vangog - 22/02/2018 - 08:42 - Signaler un abus Il y a des armes en taule?...

    Ah ben alors, Belloubet! Mais qu’est-ce-que tu branles?...

  • Par Beredan - 22/02/2018 - 10:01 - Signaler un abus Sniff ...

    Gros bouffon !

  • Par moneo - 22/02/2018 - 10:30 - Signaler un abus Ben voyons

    si LUI ne va pas en prison quel fraudeur mérite d'y aller?Si la justice ne passe pas ,après le déshonneur de la Zad on aura la confirmation que la justice ,aussi, est un mot pour les seuls citoyens lambda

  • Par Atlante13 - 22/02/2018 - 11:38 - Signaler un abus Finalement, ce soi-disant avocat,

    est d'une indécence minable. Faire du chantage au suicide, n'est-ce pas justiciable? le Président a-y-il le droit de laisser proférer de telles menaces sans le sanctionnér? C'est donc ça, ce grand avocat? insulter les victimes ou faire du chantage au juges?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€