Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 07 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de Paris : les terroristes n'étaient "ni drogués, ni dopés"

Les examens toxicologiques opérés sur les cadavres montrent qu'il n'avait pris aucune substance avant de commettre leurs actes.

Pas besoin

Publié le
Attentats de Paris : les terroristes n'étaient "ni drogués, ni dopés"

Les yeux révulsés, une allure de zombie... Plusieurs témoins des attentats de Paris laissaient penser que les djihadistes étaient sous l'emprise de stupéfiants, voire d'alcool, pour commettre leurs actes. Mais les examens toxicologiques sur les 9 terroristes morts, révélés par le Parisien, sont négatifs : ni alcool, ni drogue et surtout pas de Captagon, surnommé "la drogue des djihadistes." On a bien trouvé des traces de cannabis dans le sang de Brahim Abdeslam, le frère du suspect en fuite, qui s'est fait exploser boulevard Voltaire, mais cela ressemble plus à une petite consommation régulière.

Il existe aussi des traces d'alcool chez Samy Amimour, kamikaze du Bataclan, mais elles sont tellement infimes que les analystes rejettent l'idée qu'il ait pu en consommer ce jour là. Quand à Hasna Aït Boulahcen, cousine du cerveau des attentats, Abdelhamid Abaaoud, les biologistes ont retrouvé de la cocaïne. Apparemment, son virage islamiste n'avait pas vraiment changé les habitudes de cette jeune femme délurée et fêtarde.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 05/01/2016 - 08:12 - Signaler un abus Abdelamid, arrêté trois fois par la Police sans succès...

    mais contrôlé seulement deux fois n'a jamais été inquiété, malgré la présence de shit et de fumées dans la voiture. Le policier demande s'ils ont fumé...Amri et Attou répondent "oui" puisqu'ils viennent de fumer un joint. "Le policier a dit que ce n'était pas bien, mais que ce n'était pas la priorité aujourd'hui". Il ne leur demande pas leurs papiers... Ce n'est qu'aux deuxième et troisième contrôles que leur identité est contrôlée, puis ils repartent...la Justice socialiste est tellement laxiste que les policiers savent parfaitement que le fait de fumer du shit en conduisant sera un motif de relaxe, pour le juge, s'ils interpellent les "présumés contrevenants"...inutile, donc, de rédiger des paperasses pour rien! La consommation de shit, de cocaine ne sont pas des délits pour la justice socialiste... Il faut donc tout faire pour ne pas en trouver dans leurs cadavres...ou si peu!

  • Par precepte - 05/01/2016 - 15:03 - Signaler un abus Attentats

    Angélo Opuu ancien militaire du 2ème rima est mort poignardé au mans. Syndrome de Valence ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€