Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de Paris : quatre ans de prison requis contre "le logeur" de Daech

Le procureur Nicolas Le Bris a estimé qu'il n'y avait "pas assez d'éléments" pour affirmer que Jawad Bendaoud savait que les deux hommes qu'il hébergeait étaient des djihadistes des attentats du 13 novembre 2015.

Justice

Publié le
Attentats de Paris : quatre ans de prison requis contre "le logeur" de Daech

Jawad Bendaoud et Mohamed Soumah, deux délinquants multirécidivistes - marchand de sommeil à ses heures pour l'un, trafiquant de drogue pour l'autre - sont jugés à Paris depuis le 24 janvier pour "recel de malfaiteurs terroristes".

"On peut leur reprocher le recel de criminels, mais pas le recel de criminels terroristes"

Selon Le Parisien, ce mardi 6 février, quatre ans de prison ont été requis contre Jawad Bendaoud. Le procureur Nicolas Le Bris a estimé qu'il n'y avait "pas assez d'éléments" pour affirmer qu'il savait que les deux hommes qu'il hébergeait étaient des djihadistes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis. Tout au long du procès, Jawad Bendaoud a nié avoir su qu'il hébergeait des djihadistes du 13-Novembre. Il affirmait qu'il les croyait tous morts et ne savait pas que certains étaient en fuite.

>>> À lire aussi : De Salah Abdeslam à Mennel, la candidate de The Voice voilée et aux vues complotistes, que faire face à l’éventail de ceux qui se sentent (plus ou moins) en rupture avec la France ?

La même peine a été requise contre Mohamed Soumah, qui avait joué les intermédiaires dans cette affaire. "On peut leur reprocher le recel de criminels, mais pas le recel de criminels terroristes", a expliqué le procureur, selon Le Parisien. In fine, le ministère public a également requis cinq ans de prison contre le seul des trois prévenus à ne pas être en détention provisoire, Youssef Aït-Boulahcen, 25 ans, accusé de non dénonciation d'acte de terrorisme.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Atlante13 - 07/02/2018 - 10:50 - Signaler un abus Bravo,

    des multirécidivistes en maraude, des hébergeurs de terroristes reconnus, mais ça ne suffit pas, il fallaitt qu'ils avouent. On peu droit à un cirque insupportable au procès, une justice dépassée par des voyous qui la bousculaient sans retenue. Résultat, 4 ans, ils ont feront peut-être deux. Les victimes aprécieront. Et à ce train, si un jour on arrive à juger Abdeslam, il sera relaxé car comme il n'avouera rien, il n'y aura pas assez d'éléments probants.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€