Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 01 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de paris : les premières images de la fuite de Salah Abdeslam diffusées

Le site BFMTV s'est procuré les images de la fuite d'Abdeslam prises par la caméra de surveillance d'une station service quelques heures après les attentats du 13 novembre.

Vu !

Publié le
Attentats de paris : les premières images de la fuite de Salah Abdeslam diffusées

Deux mois après les attentats de Paris, des images de la fuite de Salah Abdeslam ont été diffusées par BFMTV ce lundi. Exfiltré vers la Belgique par ses amis Mohammed Amri et Hamza Attou qu'il a appelés pour venir le chercher, le terroriste marche les mains dans les poches, l'air détendu, devant la caméra de surveillance d'une station service, seulement douze heures après avoir participé aux meurtres de 130 personnes dans la capitale.

Il est 9h45 et les trois hommes ont passé trois contrôles de police sans aucune difficulté : il est trop tôt, le visage d'Abdeslam n'est pas encore connu.

Le terroriste le sait et marche décontracté vers l'intérieur de la station service aux côtés d'Hamza Attou, pendant que Mohammed Amri remet du carburant dans sa Golf. Les cheveux en pagaille, le teint blafard, les yeux bouffis, Salah Abdeslam semble fatigué, un peu stone après avoir consommé du cannabis selon BFMTV, mais plutôt relaxé.

A lire aussi : Attentats de Paris : le frère de deux des terroristes s'exprime devant la presse en Belgique

Selon l'audition d'Hamza Attou,  le terroriste était dans un état de panique avancé lorsqu'il est monté dans la voiture, comme dépassé par les événements. "Ne me balance pas", aurait-il répété à ses amis à plusieurs reprises. "Il pleurait et criait en racontant ce qui était arrivé (…) Il nous a dit qu’il avait commis les attentats de Paris, que lui était la dixième personne à accomplir ces attentats", aurait raconté Hamza Attout  dans sa déposition. "Je me vengerai. Ils vont payer pour la mort de mon frère", aurait également assuré le terroriste, sans plus de précisions. Salah Abdeslam fait depuis l'objet d'un mandat international et ses amis, Hamza Attou et Mohammed Amri ont été mis en examen pour participation aux activités d’un groupe terroriste et assassinats terroristes.

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€