Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de Paris : le point sur l’opération de police qui a dégénéré à Bruxelles

Un suspect armé d'une kalachnikov a été tué et une policière française a été blessée durant l'assaut. Une conférence de presse du parquet belge est prévue ce mercredi matin.

Zones d'ombres

Publié le
Attentats de Paris : le point sur l’opération de police qui a dégénéré à Bruxelles

Des forces de l'ordre belges sécurisent les toits lors de l'opération antiterroriste de Forest, le 15 mars 2016 Crédit REUTERS / Yves Herman

Que s’est-il passé mardi à Bruxelles, lors d’une opération antiterroriste liée aux attentats de Paris du 13 novembre dernier ? Selon la chaine publique RTBF, la police belge, aidée par des forces françaises, a mené une opération de vérification de fausses identités dans une maison de la commune bruxelloise de Forest.  Au moins trois personnes occupaient l'endroit aux alentours de 15 heures, lorsque les policiers ont essuyé des tirs d'arme automatique, à travers la porte d'entrée. Il semblerait qu’un ou deux occupants se soient retranchés, et qu’un autre aurait tenté de fuir par les toits.

Un assaut a été lé lancé à la tombée de la nuit. "Un suspect armé d’une arme de guerre de type Kalachnikov a été tué lors de l’assaut donné rue du Dries, vers 18h15", selon un communiqué du parquet fédéral dévoilé mardi soir. "Il s’agit d’une personne dont l’identification est en cours" mais il ne s’agit pas de Salah Abdeslam", activement recherché par les polices européennes pour son implication dans les attaques de paris et Saint-Denis.

A minuit, un petit périmètre restait sécurisé par la police, sans que l’on sache précisément si des hommes étaient encore recherchés ou non. Quatre policiers ont été légèrement blessés lors de cette journée. Trois d’entre eux, dont une Française, ont été touchés lors de la perquisition à Forest. Un quatrième a été touché dans l’opération de recherche qui a suivi dans le quartier. Une conférence de presse du parquet fédéral belge est prévue à 10 h 30 et devrait lever le voile sur une partie du mystère.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€