Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de Paris : "Je pense que la prochaine étape ce sont des mosquées", craint l'imam de Bordeaux

"Le terrorisme a tué plus de musulmans que de non-musulmans" a déclaré le théologien Tareq Oubrou ce vendredi.

Sermon

Publié le
Attentats de Paris : "Je pense que la prochaine étape ce sont des mosquées", craint l'imam de Bordeaux

Dans certains pays au Moyen-Orient "on fait exploser des mosquées" au nom de l'islam, a-t-il souligné. Crédit Wikipédia commons

Lors d'un sermon donné ce vendredi, l'imam de la mosquée de Bordeaux a déclaré : "J'ai l'impression que le monde musulman souffre de l'intérieur. Les musulmans n'ont pas le logiciel qui leur permet de vivre normalement avec les autres"

>>>>> RETROUVEZ NOTRE DOSSIER COMPLET SUR LES ATTENTATS DE PARIS

Une semaine après les attentats de Paris, le théologien Tareq Oubrou a évoqué la "barbarie inqualifiable" qui "nous interpelle tous, car on n'est pas à l'abri de cette violence.

Demain, ou après-demain, il y aura un truc ici, à la mosquée. Parce que je pense que la prochaine étape ce sont des mosquées (...) Le terrorisme a tué plus de musulmans que de non-musulmans".

>>>>> A lire aussi : Mitraillés comme les autres : ce que l’Etat Islamique pense vraiment des Français musulmans

Dans certains pays au Moyen-Orient "on fait exploser des mosquées" au nom de l'islam, a-t-il souligné. "Incroyants, non-musulmans, chiites, sunnites, pratiquants ou non... Ils (les terroristes) n'ont rien épargné. Même pas les mosquées ! Ils n'ont rien à voir avec l'islam", ajoute Tareq Oubrou.

"Le terrorisme n'a pas de pensée, pas de doctrine, pas de projet", a-t-il déclaré, rappelant devant 600 fidèles réunis que "le terrorisme a tué plus de musulmans que de non-musulmans".

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ELLENEUQ - 21/11/2015 - 08:40 - Signaler un abus Ca alors !

    Ils vont nous prendre encore longtemps pour des imbéciles ces musulmans là ! Les mosquées ? Pourquoi pas les églises tant qu'on y est ! Il est vrai qu'un de leur sport préféré est de se tuer entre eux, amis ça ne se voit pas de résultat probant dans leurs statistiques de prolifération, donc ça ne doit pas être très important !

  • Par arcole 34 - 21/11/2015 - 09:20 - Signaler un abus OUI MAIS LA FRANCE N'EST PAS LE MOYEN - ORIENT

    Il fait de l'amalgame le Théologien et en plus les mosquées sont surveillées par les forces de l'ordre .

  • Par MIMINE 95 - 21/11/2015 - 11:28 - Signaler un abus AH MON DIEU

    Les pauvres, les pauvres !!! Toujours eux les victimes.....et comme dirait Calimero: ".C'est vraiment trop'injuste".

  • Par langue de pivert - 21/11/2015 - 11:57 - Signaler un abus Kif kif bourricot ! ☺

    Ce pauvre type fait un bel attelage avec Juppé ! Quand des mosquées explosent en terre d'islam il s'agit "de règlement de compte" entre musulmans pour la recherche d'une suprématie par destruction de la concurrence ! En France la concurrence pour les mahométans c'est les chrétiens...d'où les profanation d'églises, les tentatives d'attentats (avortés pour le moment : marché de Noël de Strasbourg, église en Ile de France récemment...) Le jour ou une église explosera, c'est pas des musulmans qui feront sauter les mosquées ! ☺ Ce guignol fait l'âne pour avoir du son !

  • Par Stéphane Gayet - 21/11/2015 - 13:06 - Signaler un abus Les mosquées ne sont pas ciblées par les djihadistes terroristes

    Il faut lire cet article : http://www.atlantico.fr/node/2453267

  • Par MIMINE 95 - 21/11/2015 - 13:13 - Signaler un abus TAREQ OUBROU

    UOIF , roi de la stratégie ?????? Le pire c'est qu'ils seraient bien capable de provoquer un incident pour donner du corps à ces propos. Je n'ai aucune confiance en cet individu pas plus qu'en un certain Amar Lasfar. L'UOIF est lié au frères musulmans dont je rappelle la devise "Dieu est notre but, le prophète notre chef, le coran notre constitution,le djihad notre voie, le martyr notre plus grand espérance. La devise de l'UOIF est " le coran est notre constitution", inutile d'ajouter le reste tout est dit dans cette seule phrase. Dès le lendemain du drame en voyant toutes les pleureuses de l'islam et du pas d'amalgame, j'ai eu le sentiment que finalement, les victimes de ces tueries étaient surtout..... les musulmans.

  • Par vangog - 21/11/2015 - 13:44 - Signaler un abus "plus de musulmans que de non-musulmans"...

    mais c'est une réflexion communautariste, ça! On se fout de leurs religions: il ont tué, point final! qu'attend-on pour foutre dehors les 1200 fiches S?

  • Par de20 - 21/11/2015 - 18:34 - Signaler un abus Comme vous y allez Mamamouchi

    Comme vous y allez Mamamouchi . Ce n est pas parce que notre gouvernement s est converti qu a la prochaine election Paris ne vaudra pas bien une messe. Si vous attendez d un élu qu il se fasse sauter pour vos statistiques graveleuses rassurez vous. ca au moins ne saurait être avec une ceinture de chasteté ; c est haram dans les cabinets.

  • Par Antemis - 16/12/2015 - 18:31 - Signaler un abus Musulmans

    Nous subissons leur haine ! Tareq Oubrou semble ignorer que sa religion est un vecteur de haine. Le sort des femmes dans l'islam : un modèle ? Mortifère !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€