Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 27 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de Paris : l’Etat islamique diffuse le "testament" vidéo des auteurs

Une vidéo de propagande de 17 minutes montre notamment Abdelhamid Abaaoud. François Hollande a réagi.

Macabre

Publié le
Attentats de Paris : l’Etat islamique diffuse le "testament" vidéo des auteurs

La dernière publication du magazine de l’Etat islamique laissait penser qu’une ou plusieurs vidéos de revendication des attentats du 13 novembre allaient rapidement apparaître. Dimanche soir, un film de propagande de 17 minutes a donc été publié sur internet par le groupe terroriste. Abdelhamid Abaaoud, cerveau présumé des attaques, tué à Saint-Denis, y apparaît et étale ses menaces : "tant qu'il y aura des frappes, nous n'arrêterons pas de vous combattre" promet-il. En revanche, Salah Abdeslam est absent de la vidéo, de la même façon qu’il ne faisait pas partie du montage photo des terroristes lors de la publication du dernier magazine.

Depuis l’Inde, François Hollande a rapidement réagi à ces nouvelles images. ‘’Nous ne céderons en rien, les images ne font que disqualifier les auteurs de ces crimes’’ a-t-il lancé. ‘’Rien ne nous effraiera. Aucune menace ne fera douter la France de ce qu'elle a à faire dans le combat contre le terrorisme.’’

 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 25/01/2016 - 10:35 - Signaler un abus Disqualifier????

    Disqualifier pour quoi? Ils ne méritent même pas le nom d'hommes, ces bêtes galeuses...alors pourquoi vouloir les qualifier pour quelque chose?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€