Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 27 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de Paris : le Conseil français du culte musulman annonce la mise en place d'une "habilitation" des imams

"Le temps de l'action est venu, les musulmans de France prendront part" au combat, a annoncé Anouar Kbibech, le président du CFCM.

L'annonce

Publié le
Attentats de Paris : le Conseil français du culte musulman annonce la mise en place d'une "habilitation" des imams

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Anouar Kbibech a annoncé ce mardi à la sortie d'une réunion au ministère de l'Intérieur, la mise en place d'une "habilitation" des imams pour promouvoir "un islam tolérant et ouvert" en France. Sans toutefois préciser si cette habilitation pourrait devenir obligatoire lors du recrutement des imams, Anouar Kbibech a indiqué qu'elle serait délivrée par le CFCM et qu'elle reposerait sur la vérification des connaissances théologiques, "sur la connaissance du contexte français, de l'histoire des religions, des institutions" de la République, ainsi que de la laïcité.

Il s'agira d'une sorte de "permis de conduire", prévoyant "une possibilité de retrait".

A LIRE AUSSI - Comment répondre au besoin urgent d'organiser un islam de France et d'Europe sans tomber dans les pièges des tentatives précédentes

Une "charte de l'imam", actuellement en cours d'élaboration, sera également mise en place afin de s'assurer que les imams propagent "un islam ouvert, tolérant" et "respectueux des lois de la République", a ajouté Anouar Kbibech.

A LIRE AUSSI - Après le concordat de 1801 et la loi de 1905, la France sur la voie d'un 3ème modèle de laïcité ?

"Le temps de l'action est venu, les musulmans de France prendront toute part" au combat. […] Le CFCM est déterminé à prendre ses responsabilités". Le 12 novembre dernier déjà, soit un jour avant les attentats de Paris qui ont fait 130 morts, le président du CFCM lançait "le dialogue avec les jeunes", avec la volonté de "construire l'islam de France de demain". Nommé à la tête du Conseil français du culte musulman en juin dernier, cet ancien ingénieur affirmait : "Notre rôle principal est de promouvoir un islam de dialogue".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par essentimo - 24/11/2015 - 16:38 - Signaler un abus Il a fallu

    attendre le bon vouloir des musulmans pour que des mesures soient prises. Honte à ce gouvernement!

  • Par langue de pivert - 24/11/2015 - 18:23 - Signaler un abus Foutez moi tout ça dehors ! ☺

    "Ne les craignez pas, ne les croyez pas, ne leur demandez rien" (Soljenitsyne) Et foutez les dehors ! ☺

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€