Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 02 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de Paris : aucun des 5 000 tirs du Raid lors de l'assaut à Saint Denis le 18 novembre n'a touché Abaaoud ni sa cousine

Le Monde fait de nouvelles révélations ce jeudi après-midi. On apprend notamment que Hasna Aït Boulahcen est morte asphyxiée.

Indiscrétions

Publié le - Mis à jour le 1 Janvier 2016
Attentats de Paris : aucun des 5 000 tirs du Raid lors de l'assaut à Saint Denis le 18 novembre n'a touché Abaaoud ni sa cousine

Nouvelles révélations du Monde sur les attentats du 13 novembre. Ce jeudi, le journal donne des détails sur l'assaut qui a eu lieu à Saint-Denis le 18 novembre, 5 jours après les attaques terroristes à Paris. Dans ce long récit, il est par exemple indiqué qu'aucun des 5 000 tirs du Raid n'a touché Abdelhamid Abaaoud ni sa cousine. 

Hasna Aït Boulahcen est en réalité morte asphyxiée selon le rapport d'autopsie. Quant au coordinateur des attentats, il a été touché par des boulons. "Sa mort a été le résultat de la mise en œuvre d'un dispositif explosif, le corps ayant subi un effet de blast et de polycriblage notamment par éléments métalliques" dit le document. Le terroriste est donc mort des suites de l'explosion du troisième homme qui s'est fait sauter à l'aide d'une ceinture d'explosifs à l'intérieur de l'appartement. "Il n'est pas caractérisé de lésions évocatrices de blessures par arme à feu" explique encore le rapport.

Le Monde explique encore qu'il est impossible pour le moment d'établir l'identité du troisième homme. Une autre zone d'ombre demeure puisqu'un pistolet semi-automatique alors que le patron du Raid avait déclaré que ses hommes" avaient été accueillis par des tirs nourris". Le journal raconte aussi qu'Hasna Aït Boulahcen, qui était amoureuse de son cousin depuis l'âge de 16 ans et qui avait failli l'épouser, a une conversation avec lui alors qu'elle est allé le chercher "dans un buisson à Aubervilliers, dans lequel il s'est caché quatre jours". 

Enfin un gérant de cybercafé qui a vu Abaaoud le soir des attentats a dit aux policiers que l'homme paraissait être drogué. "Ce qui m'a interpellé, c'est que cet homme avait l'air d'avoir bu ou consommé de la drogue. Son visage et ses yeux étaient gonflés. Il ressemblait à un des nombreux toxicomanes que l'on rencontre à Chateau-Rouge" avait-il livré aux enquêteurs. 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 31/12/2015 - 18:56 - Signaler un abus Si "l'immonde" le dit

    c'est que c'est gauchement vrai. Ceci dit il semble que le Raid n'ait pas les mêmes problèmes de munitions que l'armée française.

  • Par pierre de robion - 31/12/2015 - 19:25 - Signaler un abus Et ce n'est que le début de la Vérité vraie!

    Honneur au Monde (pour une fois, lol) de contribuer à nous désenfumer, car nos 3 enfumeurs s'y entendent pour nous bourrer le mou depuis le mois de Janvier!

  • Par vangog - 01/01/2016 - 00:15 - Signaler un abus 5000 tirs qui ont raté le barbure...

    Ça risque d'alimenter sa légende sur les sites des foudallas!

  • Par von straffenberg - 01/01/2016 - 02:34 - Signaler un abus Notre belle unité ....enfin

    Il ressort de cet article du Monde une impression de malaise ....Nos chers journalistes devraient citer leurs sources et revoir leur déontologie

  • Par Paul Emiste - 01/01/2016 - 10:31 - Signaler un abus Finalement...

    Heureusement les terroristes se tuent eux mêmes.

  • Par MONEO98 - 01/01/2016 - 11:48 - Signaler un abus est ce vrai?

    c'est faux pourquoi cet enfumage? c'est vrai? heureusement qu'un barbu s'est fait sauter sinon il n'y aurait plus de munitions en stock;mais sur quoi tiraient ils ? et contre qui?vu les beaux dessins que l'on a vu à la tV finalement c'est peut être nos forces qui ont tué le chien..va savoir finalement à chaque fois que j'écoute un récit officiel je ne comprends pas et à la fin j'ai plus de questions qu'au début et si pour St Denis vous avez compris quelque chose vous êtes vachement fort

  • Par Bretondesouche - 01/01/2016 - 11:53 - Signaler un abus Dieu

    Les a rappeles

  • Par precepte - 01/01/2016 - 11:59 - Signaler un abus Tirs ayant raté leurs cibles

    Cela arrive parfois. Pendant la guerre d'Algérie un de mes copains c'est trouvé brusquement devant un ennemi à 25 mètres. Il a vidé son chargeur de pistolet mitrailleur dans sa direction et l'autre s'est enfui en courant.

  • Par langue de pivert - 01/01/2016 - 15:28 - Signaler un abus Seul le résultat compte !

    Tirs de barrage, munitions spéciales pour tirer à travers les cloisons et contenir l'ennemi ! Faits comme des rats ils se sont fait sauter et la baraque leur est tombée dessus ! Ils veulent quoi les journalistes du monde ? Un duel à 25 pas ? Pas de risques inutiles : un bon soldat est un soldat vivant !

  • Par poil à gratter - 01/01/2016 - 19:30 - Signaler un abus Le mythe du raid en prend un coup!!

    Tirer 5000 cartouches sans toucher la cible faut vraiment pas être doué!!! Vont ils rembourser les cartouches?? Lol

  • Par sna-hyper - 01/01/2016 - 22:40 - Signaler un abus ca canarde sec

    ca me fait penser aux freres Kouachi. objectif 2 hommes à abattre à découvert. Bilan une imprimerie détruite. ca aussi c'est du travail de précision!

  • Par Liberte1776 - 02/01/2016 - 07:15 - Signaler un abus Bon debarras

    Serait-ce pour faire croire aux Musulmans qu ils sont morts en martyrs et non sous les balles des mécréants ? On essaie de s acheter une peau low cost, peut être ? Je n en sais rien. Je ne suis pas très théorie du complot. Seul le résultat compte. Ils ont été plombes. Hasta la vista, les bigots (de "bigoterie"). Tout de meme, 5000 balles sans less atteindre ? Ca me parait étonnant de la part du RAID. Mais peu importe, ils ont été mis hors d état de nuire en étant forces de se faire sauter. Des malades mentaux. Au lieu d avoir un job normal, une copine, des potes, de progresser dans la vie. Marrant, on voit pas de fous furieux vietnamiens, chinois, sud-africains, indiens, etc. Ca vient toujours de la meme idéologie / religion, la fameuse "Soumission" (Islam).

  • Par zouk - 02/01/2016 - 09:07 - Signaler un abus Le Monde

    D'où viennent ces "révélations"? Raid, GIGN, sélectionneraient-ils seulement les incapables? Calomniez, calomniez.....il en restera toujours quelque chose (Beaumarchais). Poli à gratter nous prend et prend vraiment les hommes qui ont risqué leur vie dans cet assaut pour des abrutis complets qui avalent n'importe quel bobard ou de parfaits incapables.sna-hyper ne vaut pas miieux. Qui a vu une imprimerie détruite? et les frère Kouachi à découvert, demandant pardon?

  • Par langue de pivert - 02/01/2016 - 11:36 - Signaler un abus Nostalgiques de 14-18 ? ☺

    La porte d'entrée était blindée ce qui pouvait supposer un immeuble "préparé", piégé : pourquoi prendre des risques ? Pas d'otage, pas d'issue pour les tueurs d’allah ! Les cibles étaient en surplomb et non visibles avec la capacité de balancer des grenades ou de déclencher des bombes étage par étage ! Il y a des simplets au monde et ailleurs pour penser que les rats étaient en haut de l'escalier à découvert et l'ensemble du raid en bas à rater une vache dans un couloir ! Beaucoup de tirs se faisaient probablement "à l'aveugle" de l'extérieur vers des pièces, des étages, des directions et non pas des "cibles". Les premiers militaires au contact tenaient le bouclier et ceux en couverture arrosaient pour confiner l'ennemi ! On est pas en 14 où tout le monde sortait de la tranchée à découvert après une rasade de gnôle au coup de sifflet !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€