Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 01 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de Paris : Abaaoud aurait bénéficié d'un soutien logistique dans la capitale

Les enquêteurs s’interrogent sur l’existence d’une logistique, à Paris, qui aurait organisé les déplacements d’Abaaoud après les attentats du 13 novembre, rapporte Le Parisien ce samedi.

Enquête

Publié le
Attentats de Paris : Abaaoud aurait bénéficié d'un soutien logistique dans la capitale

Abdelhamid Abaaoud, instigateur présumé des attentats de Paris. Crédit Reuters

Combien de djihadistes sont encore en liberté en France ? Trois mois après les attentats de novembre, cette question taraude les services de renseignement. 

Dans une enquête publiée ce samedi, le Parisien note ainsi que les enquêteurs cherchent toujours à comprendre comment Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attentats de Paris, et son complice se sont déplacés dans la capitale entre le 13 novembre au soir, date des attentats, et le 18 novembre, date à laquelle ils ont été tués dans l'assaut de l'appartement de Saint-Denis.

Le journal note par exemple que le 13 novembre, il n'a fallu que 16 minutes au commando pour rejoindre Aubervilliers depuis le XIe arrondissement, site qu'il était motorisé. De même, leurs mouvements le 15 novembre dans le XIXe arrondissement laissent supposer que les deux djihadistes ont été véhiculés. 

Les enquêteurs s’interrogent sur l’existence d’une logistique, à Paris, qui aurait organisé les déplacements d’Abaaoud après les attentats.

Le journal revient aussi sur l'enquête internationale concernant un second commando. Ce ne sont pas seulement deux terroristes, morts en kamikazes au Stade de France, qui sont rentrés via l'île de Leros, en Grèce, mais au moins quatre, rappelle le journal. Deux nouveaux suspects ont en effet été identifiés après les attaques terroristes de Paris et interpellés en Autriche. Les services de renseignement français sont persuadés qu'ils étaient chargés de frapper un autre pays européen.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Marie-E - 13/02/2016 - 23:55 - Signaler un abus et bientôt

    on va découvrir que les fameux loups solitaires des premiers attentats qui étaient soi disant l'oeuvre de déséquilibrés ont toujours été en meute. Mais dans quelle galère sont nos services de renseignements qui ont été mis à plat il y a quelques années ? il y a vraiment de quoi se poser des questions sur la sécurité en France avec en plus un afflux incontrôlable de migrants dû à la politique de la chancelière allemande.

  • Par Camtom - 14/02/2016 - 07:24 - Signaler un abus E

    Donc, aujourd'hui, on se rend compte qu'ils n'en savent vraiment pas lourd! Coluche nous manque : " on s'autorise à penser, dans les milieux autorisés, qu'un accord secret pourrait être signé! Quand un journaliste n'en sait pas plus que ça il est autorisé à fermer sa g...!". Ça cause trop, ça pose trop, c'est le mal de notre époque!

  • Par de20 - 14/02/2016 - 12:49 - Signaler un abus Ben ça alors quelle surprise

    Ben ça alors quelle surprise ... la nuit etait bonne .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€