Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 30 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats : l'homme arrêté à Schaerbeek avait été condamné à 7 ans de prison pour complicité dans l'assassinat du commandant Massoud

Selon un article d'i-Télé, il serait lié à une affaire de filière d'acheminement de combattants en zone afghano-pakistanaise.

Vieille connaissance

Publié le

Un homme a été arrêté vendredi à Schaerbeek en Belgique, à une station de tramway. Pour le parquet fédéral, il s'agirait d'Abderamane Ameroud. Selon un article d'i-Télé, il serait bien connu des services de renseignements français. Cet homme de 38 ans été condamné en 2007 à Paris, dans une affaire de filière d'acheminement de combattants en zone afghano-pakistanaise.

Avec trois complices, Abderrahmane Ameuroud sélectionnait en France des militants pour le djihad, qui souhaitaient rejoindre les camps d'entraînement d'Al-Qaïda en Afghanistan. 

Toujours selon i-Télé, il était lié aux assassins du commandant Massoud en 2001 en Afghanistan. Le 9 septembre 2001, deux faux journalistes tunisiens disposant de faux papiers s'étaient fait exploser alors qu'ils démarraient un entretien avec le commandant Massoud. Grâce à leur passeport, les enquêteurs français avaient remonté la filière des deux faux journalistes tunisiens qui s'étaient fait exploser alors qu'ils démarraient un entretien avec le "Lion du Pandjchir". Un des noms remonte à Abderrahmane Ameuroud.

L'arrestation d'Ameroud intervient dans le cadre de l'enquête sur le projet d'attentat déjoué jeudi en France, affaire dans laquelle Reda Kriket, interpllé à Argenteuil vendredi,  se trouve toujours en garde à vue.

>>>> A LIRE AUSSI : Lutte antiterroriste : la France est-elle vraiment mieux organisée que la Belgique (et quid des leçons de Charlie...) ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 27/03/2016 - 16:17 - Signaler un abus Le commandant Massoud était un grand combattant!

    S'il était encore là, l'Afghanistan serait pacifié et les islamistes emprisonnés, plutôt qu'attirer par les associations caritativo-gauchistes sur les routes de l'invasion de la faible UE...et c'est la raison pour laquelle ce résistant est mort, grâce à la lâcheté islamiste et l.eternelle collaboration des gauchistes avec les dictatures...c'est encore cette collaboration gauchiste qui a laissé en liberté cet Abderamane Ameroud, grâce à une justice dhimmi et laxiste. Les gauchistes (au sens large) sont responsable de l'invasion islamiste et des morts innocents!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€