Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 06 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentats de Bruxelles : deux ministres belges admettent des "erreurs" dans le suivi d'un des kamikazes et proposent de démissionner

Selon le président turc Recep Tayyip Erdoğan, l'un des auteurs des attentats de Bruxelles avait été arrêté en juin 2015 à Gaziantep (Turquie), puis expulsé vers la Belgique via les Pays-Bas un mois plus tard.

Failles

Publié le
Attentats de Bruxelles : deux ministres belges admettent des "erreurs" dans le suivi d'un des kamikazes et proposent de démissionner

Les démissions des deux ministres ont été refusées par le Premier ministre belge.  Crédit Reuters

Deux jours après les attentats perpétrés à Bruxelles, le quotidien Le Soir rapporte ce jeudi 24 mars les déclarations de deux ministres belges qui proposent leur démission du gouvernement, et évoquent des "erreurs" dans la surveillance de l'un des kamikazes. 

"Je confirme que j’ai présenté ma démission. Monsieur Geens également. Elles ont été refusées. Nous continuons. Il y a eu deux sortes d’erreurs.

Au niveau de la Justice et au niveau de l’officier de liaison en Turquie, ce qui implique donc les départements de l’Intérieur et de la Justice. Mais maintenant, nous continuons notre travail", a déclaré le ministre de l'Intérieur Jan Jambon. 

Selon le président turc Recep Tayyip Erdoğan, l'un des auteurs des attentats de Bruxelles avait été arrêté en juin 2015 à Gaziantep (Turquie), puis expulsé vers la Belgique via les Pays-Bas un mois plus tard. D'après des sources policières qui confirment les informations du journal Le Monde et de la RTBF, un deuxième individu suspecté d'être lié à l'attentat suicide du métro bruxellois est toujours activement recherché, alors que trois kamikazes ont déjà été identifiés. 

>>>> À lire aussi : Banlieues de Bruxelles, de Paris et d’ailleurs : comment reconquérir ces "zones grises" à qui le terrorisme islamiste inspire des sentiments mitigés

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 24/03/2016 - 15:28 - Signaler un abus Les démissions refusées de Jambon et Geens...

    la Belgique a décidé de continuer à marcher sur la tête! Tous ces politiciens gauchistes (au sens large) qui ont entretenu le communautarisme, et ont fait fi des mise-en-garde devraient abandonner définitivement la politique, de honte! la partie Flamande de la Belgique a réussi à éviter cette erreur gauchiste, mortelle. La partie francophone a sombré dans le copinage gauchiste et le communautarisme, la négation du danger terroriste...Grave erreur! Car la Belgique obtiendra les résultats de sa politique débile et d'autres répliques terroristes surviendront très rapidement. Depuis le début de l'année, les gens lucides voient une accélération des attentats dûs aux islamistes et apparentés, soit tous les deux jours et 1419 morts, plus de 10000 blessés...les gauchistes Belges n'ont rien compris!

  • Par J'accuse - 24/03/2016 - 15:28 - Signaler un abus Ben voyons !

    Ce ne sont pas des erreurs mais des fautes et la démission ne suffit pas : il y a mise en danger de la vie d'autrui par incompétence et négligences. Mais comme chacun sait, un ministre est toujours responsable mais jamais coupable En plus, le Premier ministre ne veut pas être éclaboussé par des petites "erreurs" sans conséquence (?!), et les ministres incapables restent en place, en "continuant le travail" comme avant, comme si rien ne devait être amélioré.

  • Par kaprate - 24/03/2016 - 16:09 - Signaler un abus Un minimum

    Reconnaître leur responsabilité et donner leur démission est un minimum dont les dirigeants français ne sont même pas capables...

  • Par raslacoiffe - 24/03/2016 - 16:42 - Signaler un abus D'accord avec vous Kaprate

    Les informations non traitées par les services secrets français avant les attentats sur le territoire français, ça passe à la trappe ça et on se permet d'accuser les Belges. Mais qu'on balaie devant notre porte. Qu'a fait ce gouvernement entre les attentats de janvier et ceux de novembre : pasdamalgame. Alors silence Sapin et les autres et au travail.

  • Par Lafayette 68 - 24/03/2016 - 16:45 - Signaler un abus Lamentable

    Ils sont nuls et en plus sans éthique

  • Par Gré - 25/03/2016 - 00:19 - Signaler un abus @ kaprate

    oui, c'est un geste, bien que ce soit quand même un peu de la manipulation d'opinion, Qui doutait que cette démission serait repoussée : on ne peut quand même pas se permettre en plus du reste une crise politique en Belgique

  • Par Paul Emiste - 25/03/2016 - 09:41 - Signaler un abus Démission de ministres? Ben oui...

    Mais c'est en Belgique, en France on peut toujours rêver.

  • Par Pig - 25/03/2016 - 10:16 - Signaler un abus Qu'attend Cazeneuve ?

    @Gré Je ne vois pas où serait la crise politique. La démission d'un ministre ou son remerciement sont des actes normaux d'une vie politique normale.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€