Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 28 Avril 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentat sur les Champs-Elysées : le profil ultra-violent de l'assaillant

L'homme de 39 ans était connu des forces de l'ordre. Il avait été condamné à quinze ans de réclusion pour tentatives d'homicide volontaire sur un policier.

Inquiétant

Publié le

Il est soupçonné d'avoir tué un policier, d'en avoir blessé deux autres, ainsi qu'une touriste allemande. Karim C., 39 ans, abattu après la fusillade jeudi soir sur les Champs-Elysées, apparait comme un individu obsédé par l'idée de s'en prendre aux forces de l'ordre. L'homme, qui habitait à Chelles, en Seine-et-Marne, chez sa mère, était loin d'être un inconnu des services de police. En février 2005, il avait été condamné en appel à quinze ans de réclusion pour avoir tenté de tuer un élève gardien de la paix et le frère de celui-ci, après un accrochage alors qu'il se déplaçait au volant d'une voiture volée.

Il avait grièvement blessé avec son revolver les deux frères qui tentaient de le rattraper. Deux jours plus tard, il avait tenté de tuer un autre policier dont il avait saisi l'arme durant sa garde à vue. ll sera remis en liberté conditionnelle au début des années 2010

Une vague de mystère entoure toujours les motivations de son acte de jeudi soir. Pour son entourage, l'homme n'était pas religieux.  Un de ses voisins a déclaré à l'AFP qu'il ne "savait même pas se servir d'une télécommande, alors aller sur Internet et contacter Daech, j'imagine pas !".  Un autre a indiqué : "Il avait une haine contre la police, contre la France. Il était marqué par la prison. Mais Daech, c'est n'importe quoi". 

Pourtant,  son acte a été aussitôt revendiquée par le groupe djihadiste État islamique (EI) qui l'a attribuée au combattant "Abu Yussef le Belge". Par ailleurs, selon des informations du Monde, l’assaillant abattu sur les Champs-Élysées a commencé à être repéré pour sa radicalisation à partir de décembre 2016.  Il était visé par une enquête antiterroriste pour avoir manifesté son intention de tuer des policiers. Il avait même été arrêté en février dernier et placé en garde à vue dans la ville de Meaux. Fautes de preuves, il avait été relâché.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par langue de pivert - 21/04/2017 - 17:09 - Signaler un abus TAUBIRER TUE !

    VOTER SOCIALISTE NUIT GRAVEMENT A LA SÉCURITÉ NATIONALE !

  • Par cloette - 21/04/2017 - 17:16 - Signaler un abus Oui langue de Pivert

    Et c'est pour cela qu'on va les faire partir ( dégager comme dit l'autre )

  • Par J'accuse - 21/04/2017 - 18:01 - Signaler un abus Scandaleux

    Un homicide ou une tentative contre un flic, ça doit être perpète sans réduction possible. Il a finalement eu la peine de mort, mais après avoir réussi sa deuxième tentative, offerte par les juges: bravo la "justice"!

  • Par assougoudrel - 21/04/2017 - 18:09 - Signaler un abus Hollande et sa clique sont

    les complices de terroristes et ils sont tellement Cons, qu'ils ne tirent aucune leçon de leurs nombreuses erreurs. Plus cons qu'un animal qui ne se fait pas avoir une seconde fois. Ces abrutis nous ont gavé de pas d'amalgame, nous sanctionnant sévèrement pour avoir roulé à 2 km/h de trop, nous traitant d'assassins, mais laissant le pays dans le chaos. Ils ont failli à leur mission première qui est de protéger le citoyen et surtout le touriste. Gouvernement, "justice" sont à vomir. Un ramassis de fumiers de porc.

  • Par Wortstein - 21/04/2017 - 22:54 - Signaler un abus Cambadelis l'a dit:

    "Nous ne tirerons aucune leçon de l'élection" Aucune remise en cause de ces porcins qui nous ont mené au chaos et au décrochage économique de la France. Un Nüremberg de la politique s'impose à la rentrée. Des têtes doivent rouler

  • Par Jean-Benoist - 22/04/2017 - 07:17 - Signaler un abus Demandons des comptes aux Juges qui ont

    Relâché ce tueur qui aurait du rester en prison. . Stop au laxisme de cette gauchosphère et virons les demain...

  • Par Deudeuche - 22/04/2017 - 07:35 - Signaler un abus En finir avec la civilisation

    Taubira.

  • Par langue de pivert - 22/04/2017 - 12:16 - Signaler un abus Commentaire abusif ! Signalement "républicain" ☺

    De quoi vivait ce type chez sa putain de mère à 39 ans ? Qui entretenait l 'autre ? Combien ces bougnoules nous ont coûtés ? Qu'ont-ils apporté à la France ?

  • Par langue de pivert - 22/04/2017 - 12:18 - Signaler un abus

    Des bonnes questions à se poser !

  • Par PLATYPUS - 22/04/2017 - 15:01 - Signaler un abus les juges

    devraient répondre de leurs actes, quand il libèrent des bombes à retardement comme ce type ! provoquant le mort d'un homme... pas une mutation comme celui d'outreau, mais une révocation pure et simple si on ne peut pas les condamner pénalement..... un émule de taubira sans doute

  • Par Lapalatine - 23/04/2017 - 07:20 - Signaler un abus Oh! là là....

    Qu'est ce qu'on lit comme vilains épithètes dans les commentaires... Vous ne savez pas que ce genre d'individu s'appelle "une chance pour la Fwance"? Elle est belle cette "chance": des policiers assassinés alors qu'ils ne font que leur travail! Perso je serais beaucoup...beaucoup....beaucoup plus sévère avec ces "chances". Nous sommes en guerre et en temps de guerre certaines mesures S'IMPOSENT!!!

  • Par vangog - 23/04/2017 - 11:35 - Signaler un abus Menace de mort sur agent dépositaire de la force publique: un an

    de prison! Cette Me...de n'aurait jamais du sortir de prison, grâce à la mansuétude coupable d'un juge rose ou rouge. Le ou la juge sera sanctionnée pour complicité avec le terrorisme, inapplication des lois de la République, lorsque Marine Le Pen aura rendu sonnpouvoir au peuple...dans quinze jours, si Dieu le veut!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€