Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attentat d'Ankara : la Turquie lance des frappes ; l'auteur était rentré avec des réfugiés

L'auteur serait Saleh Najar, un Kurde syrien de 28 ans. Les organisations kurdes nient.

Tout va bien

Publié le
Attentat d'Ankara : la Turquie lance des frappes ; l'auteur était rentré avec des réfugiés

Le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a déclaré que l'auteur de l'attentat d'Ankara qui a tué 28 personnes hier soir, est Saleh Najar, un Kurde syrien de 28 ans, membre de la milice YPG, et entré en Turquie avec des réfugiés du conflit syrien.

Il aurait été reconnu par ses empreintes digitales. Le gouvernement l'a déclaré par la voix d'un journal pro-gouvernement. La Turquie considère YPG comme un groupe terroriste, mais celui-ci, qui combat l'Etat islamique en Syrie, est soutenu par les Etats-Unis.

La nuit suivant l'attentat, la Turquie a procédé à des frappes aériennes sur des camps militaires kurdes dans le nord de l'Irak, en représailles. Les frappes auraient tué certains responsables militaires kurdes. Les organisations kurdes, y compris le PKK, et le PYD, dont l'YPG est le bras armé, ont nié leur implication dans ces attentats, ce qui n'a visiblement pas arrêté la Turquie. "La Turquie n'aura pas peur d'exercer son droit de légitime défense, à tout moment, à tout endroit, à toute occasion", a déclaré le président, Recep Tayiip Erdogan. 

A LIRE AUSSI : A quoi ressemblerait un Kurdistan qui finirait par arracher son indépendance ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 18/02/2016 - 12:26 - Signaler un abus Les Turcs d'Erdogan sont devenu les ennemis des patriotes!

    Car les patriotes sont les alliés des Kurdes. Dehors, les turcs!

  • Par Clodo31 - 18/02/2016 - 13:03 - Signaler un abus Pipeau

    Je serais fort peu étonné si l'on apprenait un jour que ces attentats que subit la Turquie ne soient pas organisés par Erdogan ou ses complices.... "A qui profite le crime" ? Cela justifie les frappes contre les Kurdes.... Ce striste personnage, par ailleurs islamiste convaincu, risque de nous entraîner dans un conflit mondial.....

  • Par fanfoué - 18/02/2016 - 16:06 - Signaler un abus Tout ça finira mal !

    Avec tous ces avions de tous les camps qui se croisent dans le ciel de Syrie et d'Irak, bombardant chacun des "ennemis" différents pour des motifs différents, il va bien arriver un moment ou l'irréparable se produira. En tous cas Erdogan portera une lourde part de responsabilité, aveuglé qu'il est par son désir d'exterminer les kurdes, tout comme les Saoudiens qui jouent double jeu. Ah ils sont beaux ces deux "soit-disant alliés" de l'occident !!!

  • Par Pourquoi-pas31 - 18/02/2016 - 23:08 - Signaler un abus Erdogan, trop fort !

    En même pas 24 heures, il a déjà identifié l'auteur de "l'attentat". Il faut croire qu'il le connaissait déjà, avant même que l'explosion ne se produise. Pour ne pas perdre de temps, le dossier était déjà prêt sur son bureau.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€