Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 22 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Assemblée nationale : Thierry Solère privé de son immunité

L'immunité parlementaire de Thierry Solère a été levée ce mercredi 11 juillet dans le cadre de l'affaire des soupçons de fraude fiscale.

Décision

Publié le
Assemblée nationale : Thierry Solère privé de son immunité

 Crédit Thomas SAMSON / AFP

Le bureau de l'Assemblée nationale a décidé, ce mercredi 11 juillet, "à l'unanimité" de lever l'immunité parlementaire du député LREM Thierry Solère. Cette décision intervient à la suite d'une demande judiciaire. Cette information a été dévoilée par les députés membres du bureau de l'Assemblée nationale. 

Thierry Solère est soupçonné de fraude fiscale. Il souhaitait lui-même cette levée d'immunité afin de pouvoir "être entendu". L'ancien LR et l'ancien questeur de l'Assemblée avait envoyé, en parallèle de la demande du parquet de Nanterre, un courrier à François de Rugy (le président de l'Assemblée nationale) afin de lui demander sa levée d'immunité. 

Depuis 2016, Thierry Solère est ciblé par une enquête préliminaire de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF).

Une plainte avait en effet été déposée par Bercy après une enquête de Mediapart. Les faits remonteraient à 2010-2013. A l'époque, Thierry Solère était conseiller régional LR d'Ile-de-France. Dans le cadre de cette affaire, l'ancien garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas, a été mis en examen en juin par la Cour de justice de la République pour des soupçons de transmission d'éléments de cette enquête à Thierry Solère.   

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 11/07/2018 - 13:28 - Signaler un abus Beaucoup de corrompus chez les marcheurs-en-rond!

    Cette ripoublique-en-marche est à la ramasse totale: les Français s’aperçoivent qu’ils ont élus des opportunistes impuissants et corrompus, en croyant rénover l’AN...il faut demander le remboursement à l’artisan de tout ce travail bâclé: Macrouille...mais l’argent est déjà parti chez ses tontons, Rothschild et Goldmann-Sachs...Aie! Aïe! Aïe!...ils vont le re-prêter à la France seulement si les Français sont dociles...la merde, quoi!

  • Par Vincennes - 11/07/2018 - 22:15 - Signaler un abus ENFIN !!! bien fait pour ce TRAITE qui bidouillait avec URVOAS/

    PHILIPPE/JUPE/FILLON …...ces deux derniers ayant "œuvré" afin qu'il organise la Primaire "LR" !!! + les 620.000 bons petits soldats envoyés en "Komando" afin que Sarko ne soit pas au second tour !! qu'il PAIE ce sale type

  • Par Dorine - 12/07/2018 - 08:21 - Signaler un abus Vangog

    Il n'y a pas que LREM qu'il y a des corrompus. C'est dans tous les partis. L'argent et le pouvoir les attire comme des aimants.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€