Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 04 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'assaillant d'un commissariat parisien n'appartenait pas à un réseau islamiste

"Au cours des deux dernières semaines, nous n'avons découvert dans l'entourage de l'assaillant aucun indice indiquant l'existence d'un réseau islamiste", explique un responsable de la police allemande.

Profil

Publié le
L'assaillant d'un commissariat parisien n'appartenait pas à un réseau islamiste

L'homme était armé d'une feuille de boucher, et portait sur lui un faux dispositif explosif. Crédit Reuters

Selon les informations dévoilées par la police allemande, l'homme abattu début janvier après avoir tenté d'attaquer le commissariat de la Goutte d'Or, dans le 18e arrondissement de Paris, n'était lié à un réseau islamiste. Agé de 24 ans et de nationalité tunisienne, Tarek Belgacem avait séjourné dans un foyer de réfugiés en Allemagne avant de se rendre à Paris.

Selon la police luxembourgeoise, ses empreintes digitales correspondent à celles d'un individu soupçonné d'avoir participé à un vol avec violence au Luxembourg en 2013. En Allemagne, où il avait commis différents délits, l'homme avait donné au moins sept identités différentes.

L'homme était armé d'une feuille de boucher, et portait sur lui un faux dispositif explosif. Selon les policiers qui l'ont abattu, il aurait également crié "Allah Akbar", et un courrier dans lequel il se revendiquait du groupe terroriste Etat islamique avait été retrouvé sur lui. Selon d'autres témoins de la scène, l'homme n'était pas armé et n'avait rien crié avant d'être abattu. 

"Au cours des deux dernières semaines, nous n'avons découvert dans l'entourage de l'assaillant aucun indice indiquant l'existence d'un réseau islamiste (...) Nous excluons dès lors aujourd'hui qu'il y ait pu avoir un réseau islamiste", a expliqué Uwe Jacob, le chef de la police du Rhénanie du Nord-Westphalie.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clint - 22/01/2016 - 19:25 - Signaler un abus N'est ce pas plus grave ?

    Est ce que ça ne voudrait pas dire que quiconque se réclamant de l'islam peut, pour son propre compte, en vue d'une vie future au paradis, se transformer en islamiste ?

  • Par jurgio - 22/01/2016 - 20:35 - Signaler un abus Ah ! enfin !

    on va pouvoir de nouveau s'écrier : « Pas d'amalgame ! »

  • Par vangog - 23/01/2016 - 01:28 - Signaler un abus Daesch a réussi l'exploit d'uberiser le terrorisme...

    Désormais, tout arabe ou même Européen de souche peut se réclamer de ses méthodes et de son logiciel, afin d'exprimer ses petites frustrations personnelles, d'où qu'elles viennent, et pourvu qu'il prête allégeance à Daesch dans ses derniers jours de vie... Plus besoin de réseau compliqué et vulnérable, car le logiciel Uber-Daesch s'occupe de tout!

  • Par cloette - 23/01/2016 - 13:27 - Signaler un abus c'est la preuve

    que les mafieux de toutes sortes se vautrent dans la mondialisation et ses portes béantes .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€