Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 29 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'arrestation de Reda Kriket a permis de déjouer des attentats d'une "extrême violence"

"La nature de l'arsenal découvert constituait à l'évidence les préparatifs d'une action terroriste imminente", a déclaré le procureur de la République de Paris, François Molins.

De justesse

Publié le - Mis à jour le 31 Mars 2016

Selon des sources judiciaires citées par l'AFP, le principal suspect d'un projet d'attentat déjoué sur le sol français, Reda Kriket, a été mis en examen mercredi 30 mars pour "association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste criminelle".

Cet homme âgé de 34 ans et de nationalité française avait été arrêté jeudi 24 mars à Boulogne-Billancourt près de Paris. A son domicile, la police avait retrouvé plusieurs kalachnikovs ainsi que des explosifs.

"A l'issue de six jours de garde à vue, Reda Kriket a été mis en examen.

Le juge vient de le placer en détention provisoire. La nature de l'arsenal découvert constituait à l'évidence les préparatifs d'une action terroriste éminente, et d'une extrême violence (…) Le risque zéro ne pourra jamais exister, mais je tiens à souligner la qualité du travail de la DGSI dans cette affaire", a déclaré le procureur de la République de Paris, lors d'une conférence de presse mercredi soir

"Si aucune cible précise n'a pu être identifiée, tout laisse penser que la découverte de cette cache a permis d'éviter une action violente, ainsi que le montrent les armes, les engins explosifs, les téléphones neufs et les passeports (…) Reda Kriket n'a fourni que très peu d'explications (...) Il s'est contenté de soutenir qu'il n'était pas, je cite, un terroriste", a ajouté François Molins, avant de détailler l'arsenal découvert dans l'appartement d'Argenteuil : cinq fusils d'assaut de type kalachnikovs avec leurs chargeurs, sept armes de poing, 500 grammes d'explosifs TATP, des têtes de guirlandes pouvant servir de détonateurs, quatre cartons contenant des milliers de billes d'acier

Le procureur de la République de Paris souligne également que Reda Kriket, ainsi que son complice Anis B., sont suspectés de s'être rendus en Syrie entre fin 2014 et début 2015. 

>>>> À lire aussi : Et si les attentats de Bruxelles montraient surtout que l’Etat islamique est en train de perdre sa guerre contre l'Occident (mais que l'Europe n'est pas près de gagner la bataille de l'intégration de ses immigrés) ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vitruvedd - 30/03/2016 - 22:47 - Signaler un abus attentats virtuels vs attentats réels

    on est capable dans les medias de déjouer les attentats potentiels d'une extrême violence et ça donne le change au moment où se déroulent les vrais attentats qu'on n'a pas déjoué, tout autour du monde. Merci, les institutions. Vous reprendrez bien quelques radars de plus, c'est vital?

  • Par vangog - 30/03/2016 - 23:36 - Signaler un abus Le gouvernement du moins pire que pire...

    C'est pire, mais soyez heureux, car cela aurait pu être encore plus pire...ouf!

  • Par J'accuse - 30/03/2016 - 23:55 - Signaler un abus Pipeau à tous les niveaux

    Aucune cible connue, aucun arsenal montré aux caméras, juste un type tout seul dans son appart et un complice supposé, une semaine d'interrogatoire du suspect pour ne rien apprendre de plus, mais l'attentat était imminent... La pseudo-efficacité du pouvoir pour assurer la sécurité est le dernier argument pour tenter de surnager avant de couler définitivement. Mais qui lui fait encore confiance sur quoi que ce soit ?

  • Par ISABLEUE - 31/03/2016 - 09:48 - Signaler un abus Il était à Argenteuil avec son arsenal

    je soupçonne qu'il ait voulu faire sauter l'église d'Argenteuil car en ce moment, il y a l'ostentation de la tunique du Christ, donc beaucoup de monde se déplacera.. ce n'est pas Lourdes, mais quand même.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€