Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’armée française muscle sa cyberdéfense et lance ses "combattants numériques"

La cyberdéfense, appelé aussi quatrième armée, a été hissée au rang de "priorité nationale" par Jean-Yves Le Drian.

A new beginning

Publié le
L’armée française muscle sa cyberdéfense et lance ses "combattants numériques"

Un véritable commandement interarmé. À partir de 2017, la France va se doter d'un commandement cyber, le Cybercom, qui aura pour but de mener les opérations militaires dans l'espace numérique. L'information a été annoncé ce lundi par Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, lors d'une visite au centre Direction générale de l'armement (DGA)-Maîtrise de l'information, à Bruz, en Ile-et-Vilaine.

La cyberdéfense, appelé aussi quatrième armée, a été hissée au rang de "priorité nationale". Un milliard d'euros a été débloqué pour ce domaine sur la période 2014-2019. Ce commandement sera placé sous la responsabilité directe du chef d'état-major des armées.

Il supervisera 2600 "combattants numériques" d'ici 2019, a-t-il dit

Ces forces, auxquelles s'ajouteront les 600 experts de la DGA, seront complétées par 4.400 réservistes de cyberdéfense. "En temps de guerre, l'arme cyber pourra être la réponse, ou une partie de la réponse, à une agression armée, qu'elle soit de nature cyber ou non", a avancé Jean-Yves Le Drian. "Nos capacités cyber offensives doivent nous permettre de nous introduire dans les systèmes ou les réseaux de nos ennemis, afin d'y causer des dommages, des interruptions de service ou des neutralisations temporaires ou définitives, justifiées par l'ouverture d'hostilités à notre encontre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ikaris - 13/12/2016 - 12:58 - Signaler un abus Cyber défense ... Terme faux

    on parle de cyberdéfense pour tout ce qui ressemble bougrement à des cyber attaques plutôt ! enfin je crois que le terme "défense" est détourné de longue date par les militaires. Seul le terme "force d'auto défense" semble renvoyer à une véritable défense du territoire national

  • Par Deudeuche - 14/12/2016 - 12:08 - Signaler un abus @ikaris

    une pointe de cyber-antimilitarisme?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€