Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 15 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Sénat rejette la légalisation de l'avortement en Argentine

Les sénateurs ont voté contre le texte adopté en juin dernier par l'Assemblée nationale.

Droits des femmes

Publié le
Le Sénat rejette la légalisation de l'avortement en Argentine

 Crédit Alberto RAGGIO / AFP

Les organisations féministes en Amérique du Sud viennent de perdre un important combat. Les sénateurs argentins ont rejeté ce jeudi la légalisation de l'avortement. 

Le projet de loi avait pourtant été approuvé par les députés en juin dernier. 

Au total, 38 sénateurs sur 72 ont décidé de dire "non". 31 sénateurs ont voté en faveur du texte et deux se sont abstenus. 

Le texte prévoyait d'autroriser l'interruption volontaire de grosesses (IVG) pendant les 14 premières semaines de grossesse.

Le suspense a duré jusqu'au milieu de la nuit.  

Le pays du pape François va donc rester avec la loi de 1921.

L'avortement n'est autorisé qu'en cas de viol ou de danger pour la santé de la mère. Amnesty International a indiqué que 500 000 avortements étaient pratiqués chaque année en Argentine. Près de 50 000 femmes sont admises à l'hôpital suite à des complications. Une cinquantaine d'entre elles meurent chaque année.

Ce rejet par le Sénat est tout de même historique pour les mouvements féministes et pour le combat pour les droits des femmes en Amérique du Sud. C'est en effet la première fois qu'un texte sur l'avortement est examiné au Parlement argentin, à la suite de quatre tentatives. Un délai d'un an sera nécessaire pour qu'un nouveau texte soit soumis au vote des parlementaires.

Seuls Cuba, l'Uruguay et le Guyana ont autorisé le libre accès à l'avortement en Amérique latine.  

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 09/08/2018 - 14:15 - Signaler un abus Pays de Rêve ?

    L'Argentine, un pays de rêve, où l'avortement n'existe pas ? Je sais que c'est contraire à vos habitudes, mais essayez de ne pas vous limiter au titre, lisez ce court article ! Chaque année, il y a donc 1/2 million de fœtus qui sont assassinés dans ce pays. On les retrouve peut-être sous forme de boîtes de corned-beef dans nos supermarchés. En fait, la grande victoire, le titre de gloire de notre St Père le Pape, du clergé et de la communauté catholique d'Argentine, ce sont les 50.000 femmes qui subissent un curetage, probablement sans anesthésie. Et les 50 dévergondées qui subissent une peine de mort bien méritée. Mais, ce n'est qu'une bataille, la guerre continue !

  • Par Anouman - 09/08/2018 - 22:01 - Signaler un abus Avortement

    Chacun peut avoir ses convictions. Mais nier la réalité de l'avortement qui est une pratique aussi vielle que le monde et ses conséquences médicales quand elle est illégale relève de l'inconscience. Mais Dieu a dit croissez et multipliez, tu ne tueras point, et autres formules magiques... Il y en a qui le prennent au sérieux tout en engrossant les soubrettes mineures...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€