Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Argenteuil : "L'attentat, c'était une question de jour"

Selon le JDD, l'attaque aurait pu avoir lieu lors de ce weekend de Pâques.

Évité de peu

Publié le

"On ne s'attendait pas du tout à trouver tout cet arsenal." A en croire le JDD, cette petite phrase est celle de Bernard Cazeneuve lorsqu'il prévient François Hollande de l'arrestation de Réda Kriket, jeudi soir à Argenteuil. Des kalachnikovs, des munitions en pagaille mais aussi des explosifs TATP, celui utilisé par les kamikazes. Tout était prêt pour une attaque similaire à celles du 13 novembre dernier. "Avec tout ce matériel, l'attentat, c'était une question de jour", a ainsi affirmé au JDD une source au sommet de l'État. Selon le journal, François Hollande avait demandé à ne pas arrêter immédiatement Réda Kriket mais de le pister pour découvrir ses complices. Son interpellation aurait été précipitée par les attentats de Bruxelles. 

Par ailleurs, le parquet fédéral belge a annoncé l'inculpation d'un second suspect en Belgique dans le cadre de l'enquête sur le projet d'attentat déjoué en France.  Abderamane Ameuroud, arrêté vendredi et dont la garde à vue avait été prolongée samedi, a été inculpé de "participation aux activités d'un groupe terroriste." Il avait été filmé, blessés à la jambe, à côté des rails du tramway.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 27/03/2016 - 16:48 - Signaler un abus J'y crois pas

    Si un arsenal a vraiment été découvert, pourquoi ne nous le montre-t-on pas, comme les flics le font toujours quand ils mettent la main sur quelque chose d'impressionnant, drogue ou armes ? Dans certains articles, on dit qu'il y avait "une petite quantité d'explosif", donc pas de quoi faire un attentat, alors que les déclarations restent ambiguës sur ce sujet. Tant que je n'aurais pas vu les kalachs, les gilets d'explosifs et les bombes, je douterais de la sincérité de nos autorités. Autre problème : on découvre ça après des attentats; qu'est-ce qui empêchait de découvrir à temps les bombes qui ont servi ? N'est-ce pas à ça que doit servir l'état d'urgence, s'il est aussi efficace qu'on le dit ? On nous mène en bateau.

  • Par zen aztec - 27/03/2016 - 17:04 - Signaler un abus mdr

    François Hollande avait demandé à ne pas arrêter immédiatement Réda Kriket

  • Par vangog - 28/03/2016 - 02:52 - Signaler un abus Le gouvernement du moins pire que pire...

    Le déficit a été moins pire que prévu...les attentats auraient pu être pire, mais le gouvernement a évité le pire...plus pire que ça, tu meurs!

  • Par Marie-E - 28/03/2016 - 12:42 - Signaler un abus quand je vois cet étalage

    de portraits de tous ces terroristes depuis Merah, je me dis quisl ne sont pas beaux tous ces terroristes. Ils ne respirent pas la sympathie et me feraient peur au coin d'un bois. Sinon il est envisageable qu'ils souhaitaient commettre un attentat pendant la Pâque chrétienne. Quel symbole !

  • Par Nicolas V - 28/03/2016 - 12:50 - Signaler un abus Rien ne nous force à croire...

    Les assertions du régime. Ils disent mais ne prouvent pas. On a l'habitude Joyeuses Pâques à tous

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€